Le lait, un danger pour la santé

Le lait, bon ou mauvais ? 

Le lait, ce liquide blanc qui inspire la pureté, la santé et la beauté, n’est peut-être pas aussi innocent que ce que l’on pourrait vous le faire croire. 

Histoire du lait

C’est sur des poteries britanniques il y a environ 6 000 ans que les plus anciennes traces de consommation de laitages et de lait ont été découvertes.


Il y a donc très peu de temps, même si l’on pourrait croire que 6 000 représentent un chiffre conséquent, quand on le compare aux 7 000 000 d’années de l’évolution humaine, c’est extrêmement peu ! Retrouvez l’article sur l’histoire du lait en cliquant ici

historique du lait


Mais cela voudrait dire que l’Homme n’a pas consommé de laitages pendant 6 994 000 d’années ! Comment a-t-il fait pour ne pas avoir d’ostéoporose ?

Le lait à travers le temps

Plus récemment, dans les années 1800, le lait n’a pas toujours été présent sur toutes les tables. Ce n’est pas parce qu’il y a 6 000 ans que l’Homme consomme du lait et des laitages qu’il en consommait pour autant tous les jours.

En effet, bien avant la découverte de Pasteur (la pasteurisation) le lait n’était pas beaucoup consommé, car il devenait vite un terrain favorable à la multiplication microbienne. Mais dès la pasteurisation, le lait est consommé de façon plus régulière.

Enfin, dans les années 1900 grâce à la réfrigération permettant de conserver les aliments, la consommation de lait et de laitages est en plein essor.

C’est dans les années 1950, que Pierre Mendès-France, député de l’Eure instaure le verre de lait à l’école pour les enfants.

Depuis, la consommation de lait et de laitages est un acte quotidien, et même tri-quotidien, car selon le Programme national Nutrition Santé, nous devons manger 3 à 4 produits laitiers par jour. C’est tout de même bien loin de ce que nos ancêtres, les plus proches, consommaient.




Composants du lait 

On nous répète sans arrêt que dans le lait est bon pour la santé, car il renferme, des protéines, mais surtout du calcium, et c’est ce calcium qui serait soi-disant bon pour la santé humaine ! 

  • Alors est-ce qu’il y a des protéines dans le lait ? : oui 
  • Y a-t-il du calcium ? : oui 

Mais dans le lait, il y a également des facteurs de croissance. Mais ceci, nous ne vous le disons pas. Si vous vendiez une voiture rayée, vous préciseriez les rayures ? Si vous êtes honnête sûrement, dans le cas contraire, vous connaissez la réponse. 

Les facteurs de croissance sont des molécules produites chez l’Homme ainsi que chez de nombreuses espèces animales. Ils ont plusieurs actions : 

Les effets physiologiques, dont la croissance 

La différenciation et le métabolisme cellulaires

Il existe plusieurs familles de facteurs de croissance qui ont chacune un rôle spécifique.

On distingue, selon leur structure chimique, différents types de facteurs de croissance : 

  • Les protéines (très longues chaînes d’acides aminés), 
  • Les peptides (chaînes plus courtes), 
  • Les stéroïdes (substances de la famille du cholestérol). 

Les facteurs de croissance … 

L’action des facteurs de croissance sur leurs cellules cible s’exerce selon des modes différents : ils peuvent intervenir sur la membrane cellulaire, mais également sur le noyau de la cellule.

Ils peuvent: 

 stimuler: – la division de la cellule qui les produit  (stimulation autocrine),
                     – la croissance d’une autre cellule (stimulation paracrine), 

– soit encore exercer leurs actions sur tout l’organisme par l’intermédiaire du sang (stimulation endocrine).

Dans le lait de vache se trouve une hormone de croissance que l’on appelle IGF-1. L’IGF-1 est une protéine qui stimule la croissance de toutes les cellules de l’organisme. Plusieurs études ont prouvé scientifiquement qu’un excès de IGF-1 serait problématique. Le lait, malgré ce que l’on pourrait lire, entendre, augmente le taux d’IGF-1 dans le sang: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19746296

Cette augmentation est étroitement liée à l’apparition du cancer de la prostate selon cette étude: http://jn.nutrition.org/content/143/2/189.abstract?sid=0b2eca0b-dca2-4a6d-9d7e-9c301ed3b0e3

Les facteurs de croissance sont également mis en cause dans le développement des tumeurs une fois installée. 

La présence de facteurs de croissance dans le lait n’est pas la seule substance nocive pour le corps humain.
Bien évidemment, bien moins nocif que les IGF, le lactose (le sucre du lait) qui ce dernier, peut provoquer des inconforts digestifs chez la plupart des adultes. 

L’intolérance au lactose, vous avez sûrement déjà entendu parler … C’est l’incapacité à digérer le lactose du lait.
En effet à l’âge adulte, le corps humain ne produit plus, ou en moins grande quantité, une enzyme qui s’appelle la lactase. La lactase a pour rôle de dégrader le lactose en deux molécules plus simples que sont le glucose et le galactose.

Pourquoi à l’âge adulte nous ne produisons plus cette enzyme qu’est la lactase ? 

C’est simple, je vais vous répondre en vous posant une autre question ! 

Avez-vous déjà vu une autre espèce (mammifère) boire du lait à l’âge adulte ? Non non et non.

Ce n’est pas naturel, dans le lait, on trouve des facteurs de croissance, qui sont chacun différent selon l’espèce. Ces facteurs de croissance permettent au nouveau venu de grandir et d’être en pleine forme. C’est pour cela que je trouve anormale, le nombre de femmes pouvant allaiter, mais préférant nourrir leur nourrisson avec du lait en poudre.

Sachez qu’une étude prouve, les effets à long terme de poids de naissance et la durée de l’allaitement maternel sur l’inflammation dans l’âge adulte:  http://rspb.royalsocietypublishing.org/content/281/1784/20133116.abstract

Il est donc contre nature, de boire du lait à l’âge adulte, et surtout du lait qui nous est pas destiné. 

On estime à plus de 75 % les personnes adultes ne pouvant pas digérer le lactose du lait

Les symptômes de l’intolérance au lactose:

  •  Ballonnement
  •  Diarrhée
  •  Douleurs abdominales
  •  Vomissements
  •  Crampes abdominales 
  •  Constipation 

Seulement, dans le lait, il n’y a pas que du lactose, il y a également des protéines, dont les caséines. Il n’est pas rare de rencontrer des personnes pouvant être allergiques à la caséine. 

Les caséines sont des protéines qui constituent la majeure partie des composants azotés du lait. Caséine vient du latin, caseus qui signifie fromage. 

Cinq allergènes sont responsables de plus des trois quarts des allergies alimentaires chez les enfants, dont la caséine qui représente la quatrième allergie la plus fréquente chez les enfants selon cette étude: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10410915

Les symptômes d’une allergie aux protéines du lait de vache sont: 

Problèmes:

  • digestifs (50 à 60% des cas)
  • cutanés (10 à 39% des cas)
  • respiratoires (20 à 30 % des cas) 

– Choc anaphylactique (9% des cas)

Le choc anaphylactique est une réaction allergie parfois très violente pouvant provoquer la mort. 

Diabète et produits laitiers 

Une étude française décrite dans cet article, met en évidence la consommation de produits animaux, dont les produits laitiers dans l’émergence du diabète de type 2 

« Ces épidémiologistes ont notamment montré que les 25% de femmes qui avaient l’alimentation la plus importante en viande, fromage et en produits laitiers avaient un risque augmenté de 56% de développer un diabète par rapport aux 25% de participantes qui avaient eu le régime alimentaire le plus alcalinisant » http://www.pourquoidocteur.fr/Viandes-et-fromages-augmentent-le-risque-de-diabete-4295.html

Mais également pour le diabète de type 1 

L’étude « FINDIA », durant laquelle des chercheurs ont suivi 1113 enfants finlandais pendant 3 ans. Tous les enfants suivis présentaient des gènes HLA (humain Leucocyte Antigen) qui augmentaient leur susceptibilité génétique au développement du diabète de type 1 (diabète qui apparaît en général pendant l’enfance). http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22393174

 

Ostéoporose

Le Pr Walter Willett est le président du département de nutrition de l’École de santé publique de Harvard.

Pr Walter Willett : Ni le calcium, ni les laitages ne sont la solution contre l’ostéoporose. Les pays qui consomment le plus de calcium ont les taux de fractures les plus élevés. Dans les deux études prospectives que nous conduisons à Harvard, l’Etude des Infirmières et l’Etude des Professionnels de santé, il n’y a aucune relation entre la quantité de calcium ou de lait consommée par les hommes et les femmes et leur risque de fractures. La plupart des autres études ont abouti à la même conclusion. La question de l’apport optimal en calcium est compliquée par les preuves dont nous disposons, qui montrent que des apports élevés, soit environ trois verres de lait par jour, augmentent probablement les risques de cancer fatal de la prostate.

http://www.lanutrition.fr/bien-dans-son-assiette/aliments/produits-laitiers/pr-walter-willett-une-consommation-importante-de-calcium-ne-previent-pas-les-fractures.html

Le calcium n’aurait finalement que très peu de bénéfice sur la santé osseuse
Selon cette étude: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17636765

 

Le lait, un aliment très acidifiant pour l’organisme 

Certains chercheurs soupçonnent plusieurs pathologies pouvant être à l’origine d’un déséquilibre acido-basique dont l’ostéoporose. 

En effet, les liquides de notre corps tendent plutôt vers la neutralité, le pH sanguin est de 7,2 – 7,4.

Si votre alimentation contient une grande partie d’aliments acidifiants que sont: sucre, viandes, produits laitiers … , l’organisme devra apporter des nutriments dont leur but sera de tamponner l’acidité pour rétablir l’équilibre.

Pour ce faire, le corps va se servir dans les os qui ces derniers contiennent des citrates et des bicarbonates. Le problème est qu’en puisant dans les os, la théorie serait que la densité osseuse pourrait diminuer et à long terme provoquer ce que l’on appelle l’ostéoporose.

Enfin il faut savoir que le calcium des fruits, légumes, légumineuses, oléagineux est absorbé à 60% alors que le calcium laitier est seulement absorbé à 30-40% ! 

Arrêtez de prendre pour argent comptant tout ce que l’on peut vous dire sur le lait et les laitages. Alors certains diront, oui, mais si on écoute les gens, on ne mange plus rien. C’est faux, cet argument fonctionne dans le cas où la personne ne se donne même pas la peine d’étudier des alternatives plus saines qui existent et croyez moi qu’ils en existent ! 

Autre argument: « De toute façon il faut bien mourir de quelque chose ». En général les gens qui vous disent cela, n’ont jamais eu de maladies dites de civilisation pour lesquelles on avale 15 traitements par jour, on souffre quotidiennement.

 

Pourquoi vous fait-on croire que le lait est bon pour la santé alors ? 

Tout simplement parce que ce monde tourne autour de l’argent, vous buvez du lait et mangez des produits laitiers, vous tombez malade et l’industrie pharmaceutique prennent le relai ! C’est ce que l’on appelle la création de la maladie l’échange de malades !

Le prochain article concernera les alternatives aux produits laitiers.

N’hésitez pas à réagir par commentaire ci-dessous et de partager cet article qui pourrait même être un facteur qui réduirait le déficit de la sécurité sociale !

Voici une image de la répartition de la consommation de lait dans le monde:

Répartition de la consommation de lait dans le monde

 

 

Je ne saurai trop vous suggérer un livre incroyable de découverte: Lait mensonges et propagande

Liste de commentaire

  • fifou 31 / 05 / 2014 Répondre

    Article très intéressant et malheureusement bien réel je pense. Nous vivons dans un monde particulier.

  • Pingback: Lait végétal | L'Alimentation Santé

  • France 02 / 06 / 2014 Répondre

    J’ai arrêté toute forme de produits laitiers depuis le 3 juin 2011 et je ne m’en porte que mieux ! Presque plus de douleurs articulaires partout où ça plie. C’est à l’émission de Denis Lévesque , qui recevait Mme Jacqueline Lagacé, auteure de livres sur un régime hypotoxique, que j’ai pris ce virage le jour même de cette émission diffusée en reprise. Merci, merci, merci !!!

  • RAOUF KARRAY 02 / 06 / 2014 Répondre

    Merci pour cet article , je suis absolument d’accord , j’aimerai bien recevoir vos article , moi je suis végétarien, je ne bois pas du lait je ne consomme pas des produits laitiers je me sent très bien

    • Bocage 13 / 08 / 2014 Répondre

      Pour moi je consomme des remplacement de repas sans lactose,sans gluten et spécial végétarien et des barres équilibres

  • Veronique HAMANI 02 / 06 / 2014 Répondre

    Il y a 3 mois ma fille et moi même avons consulté une homéopathe pour tous les maux dont on souffrait, elle nous a prscris le régime sans gluten et sans caséine et bien je peux vous dire que l’on revit, je n’ai plus aucune douleurs, plus de migraines, rien….Et là je suis en plein dans les livres, je savais que le lait de vache n’était pas bon pour nous mais je ne savais pas à quel point.

    • Merci de votre témoignage ! Et oui, on ne nous dit pas tout sur le lait …

    • Calon 01 / 07 / 2014 Répondre

      Bonjour !
      J’ai eu un jour le muscle psoas bloqué à tel point que je ne pouvais plus me baisser pour me chausser et enfiler mes chaussettes : j’étais ballonné et prenais du germe de blé chaque matin avec mon petit déjeuner et ne comprenait pas ce qui m’arrivait !…
      De sortie et invité par des amis , j’ allais visiter un salon bien être et énergies etc à Monpellier , quant à un stand j’expliquai ne pas bien dormir , puis un autre les vertus du goggi et autres plantes en cures de ceci et cela ; au bout d’un moment , le vendeur m’interpelle me disant : Cette réflexion me rappela cet épisode de blocage et ( écoutez bien ) les 40 séances de kiné + ostéopathie pour mon mieux être .
      Tout cela pour dire que je me suis interdit le lait depuis bien longtemps ( par instinct ) et ne prenait quasiment plus de fromage de vache et je me suis mis à la chrono nutrition pour perdre 10 kgs sans efforts en 4 mois 1/2 grâce aux conseils de ma petite soeur qui pratique ce mode d’alimentation depuis 10 ans et qui à 53 ans en parait 10 de moins , voir plus §…
      C’est dire comme l’alimentation et nos modes de vie de stress , mal être , chômage et autres problèmes de santé affectent nos comportements et nos consciences/attitudes !
      Mangeons moins et mieux avec des produits de saison et surtout , prenons le temps de nous asseoir à chaque repas en ayant pris le temps d’un minimum de cuisine sans produits industriels ni micro ondes à tout va !
      Prendre le temps de s’asseoir disait Lamartine , façon de mieux se connaître et d’être en accord avec soi même je me permets d’ajouter !…
      Bonne vie et bon vent et chacun sa boussole et son compas pour mesurer nos écarts et nos voies de navigation !
      Un convaincu de certaines choses et/ou règles de Vie !

    • marie 07 / 08 / 2014 Répondre

      est-que vous avez fait le test pour la maladie coeliaque?

  • fethia ben smail 02 / 06 / 2014 Répondre

    et le dérivés du lait , le fromage , le yaourt etc…….. représentent ils les mêmes dangers ????

    • Pour ce qui est du fromage il est plutôt conseillé de manger du fromage de chèvre ou de brebis.

      Pour ce qui est des yaourts, ils n’ont aucunes valeurs nutritionnelles, ils sont bourrés de sucre et finalement cela revient un peu à la même chose que pour le lait. Mais bien évidemment, tout est dans la modération, si vous mangez du fromage de chèvre q’une petite portion une fois par jour, cela n’aura que très peu d’impact sur votre santé. Il en est de même pour le fromage de vache etc. Comprenez-vous ?

      • stephane 16 / 08 / 2014 Répondre

        Vous nous dites d’arrêtez de boire du lait de vache, mais vous nous conseillez de manger du fromage de chèvre, qui provient du lait de chèvre. Je m’étais attendu à un commentaire qui proscrit tout produit laitiers de n’importe quel animal d’après votre article..

        • Nous ne conseillons pas de manger du fromage de chèvre, nous disons que ceux qui veulent manger du fromage il est préférable de manger du fromage du chèvre que du fromage de vache. Il est évident, du moins à mon sens, qu’il est préférable de ne rien manger du tout (pour ceux qui est du lait et des produits laitiers)

  • marmey 02 / 06 / 2014 Répondre

    Je suis assez en accord avec ce qui est dit dans cet article, personnellement je ne bois plus de lait ou presque plus. Très peu de fromage également. je préjère le chèvre ou brebis mais d’après l’article, ce n’est m^^me pas nécessaire.
    quand à l’acidité , comment la combattre…diminuer le sucre et les viandes.
    Lorsque je bois du lait ou produits laitiers, g en effet des crampes abdominales.

    • Pour diminuer l’acidité, effectivement, diminuer tout ce qui est sucre industriel, viandes etc, manger plus de fruits et de légumes.

      • bonsens 23 / 07 / 2014 Répondre

        oui mais alors si on supprime le lait et les laitage en général, on supprime les sucres industriels qui sont dans à peu près tout, si on supprime également les viandes ….ben je ne mange plus …. Vous allez me dire qu’on peut très bien se nourrir avec des végétaux, donc être végétarien voir végétalien…
        j’ai même lu quelque part que nos dents ne seraient pas faites pour manger de la viande…
        Comment je fais ? Car je n’aime pas du tout ce qui est fruits et légumes … j’adore la viande, j’adore le sucre et les laitages …. Plus haut vous critiquez l’industrie du ‘lait’ parce que le monde tourne autour de l’argent. Certes mais si tout tourne autour des fruits légumes végétaux céréales, bref ce que vous préconisez, on se retrouvera dans le même problème de marchés…
        D’ailleurs, si c’était aussi bon pour nous, pourquoi les industriels ne se sont pas lancés là-dedans alors qu’il y avait autant à gagner ? je crois que tout système a ses limites et quelques soit celui que l’on choisit, on finit par en atteindre les limites.

        • Alors voilà le commentaire que l’on retrouve un peu partout.

          Vous savez pourquoi vous aimez le sucre ? Parce qu’il vous rend accroc oui, c’est prouvé, vous savez pourquoi vous aimez la viande ? Parce que depuis votre enfance, vous en mangez. Il en est de même pour les gâteaux, les produits laitiers, etc. La société a fondé des repères nutritionnels autour des aliments non-physiologiques.

          Vous n’aimez pas les fruits et les légumes ? Tout simplement parce que vous n’êtes pas habitué à en manger suffisamment , et cela est un fait quand on sait que tous les mois environ, le corps renouvelle son palais du goût si l’on peut appeler ça comme cela. C’est-à-dire que si un mois, vous mangez beaucoup de fruits et beaucoup de légumes, alors votre tube digestif s’adaptera et vous aimerez manger ces aliments, au début, c’est difficile, après, c’est une habitude qui nous fait plaisir. Il en est de même pour les aliments que vous mangez actuellement, vous êtes habitué à manger ces types d’aliments, alors vous n’aimez pas les autres, tout cela provient de la flore intestinale.

          Nous critiquons l’industrie laitière, car cette dernière vous ment et ne s’appuie sur aucune étude qui tient la route. Aucune étude ne prouve que le lait est bon pour la santé, en revanche des centaines, voir des milliers d’études prouvent les bienfaits des fruits et des légumes. Il n’existera à mon sens jamais vraiment d’industrie autour des fruits et des légumes, car nous avons la capacité de les produire assez facilement.

          Pour finir, si c’est aussi bon pour nous pourquoi les industries ne se sont pas lancées là-dedans ? Tout simplement d’une part parce que, les gens peuvent les cultiver eux même, et d’autre part parce qu’il n’y a pas grand chose à gagner. Le sucre industriel nous rendrait plus accroc que la cocaïne, la preuve des millions de personnes savent qu’il est néfaste pour la santé, pourtant, elles continuent à en consommer, ainsi, les gens peuvent retourner sans arrêt chercher ces produits pleins de sucre, vous le savez vous-même le sucre est partout.

          Après il ne faut pas être extrémiste, ce n’est pas parce que vous mangez de temps en temps un peu de fromage ou boire un bol de lait que vous risquez votre santé, tout est dans la modération. Le but de l’article est que les personnes se remettent en question sur l’alimentation de nos jours. Si vous vouliez vendre un téléphone portable qui détient quelques rayures, est-ce que vous passerez la majeure partie de votre discours à mentionner qu’il possède des rayures ou lui trouveriez-vous d’autre qualité dans le but de le vendre ? Il en est de même pour les industriels.

          • Audrey 06 / 08 / 2014

            Alimentation santé : Je suis tout à fait d’accord avec vous, excepté sur un petit point 🙂

            Il y a une industrie des fruits et légumes, de grosses firmes (Monsanto, Nestlé) qui nous donnent des aliments complets mais plein de pesticides, des tomates et fraises sans goût venues de pays lointains, et parfois, ironiquement, hors de prix en supermarché.
            Toutefois, il est indéniable que les fruits et légumes, alcalinisants, ne sont pas néfastes pour l’organisme (sauf sujets allergiques).

            Bon sens : Alors vous ne mangez que de la viande et du fromage ? Juste de la raclette, de la tartiflette, pas de frites avec votre steak, votre hamburger sans pain, salade, ketchup, tomates ? Du couscous sans semoule et légumes, juste des merguez ? 🙂 Vous ne mangez pas de glaces, sorbets, ne buvez pas de jus de fruits, ne mangez pas de tarte ? Vous allez avoir la goutte, à ce rythme là…

            Déjà pour le sucre, remplacer le sucre blanchi chimiquement par du sucre complet, c’est déjà une bonne chose.

            Ou peut-être que les légumes qu’on vous sert ne sont pas bien assaisonnés, ou sans goût ?
            Je vais chercher mes légumes chez un producteur bio local, ça coûte rien (en ce moment il fait 10kg de concombre pour 10 euros…) et ils n’ont RIEN à voir avec les légumes de supermarché. Si vous n’avez pas le temps, il y a des producteurs qui livrent à domicile ou sur le lieu de travail.

          • fred120 17 / 10 / 2014

            Merci pour vos réponses « incontestables ». Une phrase que vous dites résume tout ! En effet, la preuve que les légumes et fruits sont bons pour la santé, c’est que l’industrie ne pourra (je l’éspère) tourner autour , car nous pouvons tous en faire pousser !
            merci de m’avoir ouvert les yeux un peu plus !

  • DocSamWeb 02 / 06 / 2014 Répondre

    Le fromage C trop bon, est ce que notre espérance de vie va augmenter si on s’en prive? D’autant plus que comme dans le yaourt les bactéries s’en chargent de « digerer » (peut-être?) en partie la caseine et de transformer le lactose!
    Depuis l’antiquité on conserve le lait sous forme de fromage.
    Qui peut m’éclairer davantage sur ces deux points, avant de dire adieu à tous les produits laitiers.
    Je rappelle enfin que les animaux adultes ne boivent pas du lait mais de ne mangent pas non plus des plats raffinés servis dans des plateaux d’argent dans une salle climatisée avec une musique d’ambiance.

    • En ce qui concerne l’espérance de vie, ce n’est pas cela le problème, je ne pense pas et ne crois pas que cela diminue l’espérance de vie ou du moins si ça le fait, c’est indirectement. Seulement cela peut provoquer certaines maladies citées dans l’article comme le diabète, le cancer … et ces maladies peuvent diminuer la qualité de la vie. En ce qui concerne les bactéries qui se trouvent dans le lait, sachez que le sucre que contient ces mêmes yaourts détruit les bactéries, donc au final, il ne reste pas de grands bénéfices …

      Toujours en ce qui concerne les bactéries, vous pouvez prendre des probiotiques.

    • zouhir rym 04 / 06 / 2014 Répondre

      le lait fait produire du mucus à l’organisme, en particulier dans le tube digestid, le cancer se nourrit de mucus. en remplaçant le lait par le lait du soja non sucré, les cellules cancéreuses seront affamées.

  • Chris 03 / 06 / 2014 Répondre

    Que vont faire nos industriels une fois que tout le monde se mettra a ne manger que du soja, car bon, toutes ces etudes disant que manger ceci, manger cela, ou encore ceci est mauvais pour la santé, bientot il ne faudra plus manger, car c’est pas bon pour la santé, ou encore, aller brouter du foin, bien que la terre dans laquelle l’herbe pousse est polluée.
    Si on va par la, tout est mauvais pour la santé, la viande, le lait et dérivés, l’alcool, etc etc, donc finalement, il ne reste que des légumes a manger, cela ne me dérange pas, mais passer 3 jours je pense que l’on peux vite se dégoûter …
    L’étude est forte inintéressante bien sur, mais comme je le dit, si on doit se privé de ceci cela pour éviter certaines maladies, on a pas fini … .

    • C’est juste que les gens sont informés sur les mauvaises choses, on ne vous parle pas de toutes les bonnes choses, et croyez moi, il y en a bien plus, beaucoup plus que le peu de diversité qu’on a l’habitude de manger.

      • Hubert 18 / 02 / 2015 Répondre

        et la diversité des aliments est précieuse car elle met à l’abri des intolérances.

  • Claudine 03 / 06 / 2014 Répondre

    Merci pour cet article parfaitement documenté, citant ses sources et pas n’importe lesquelles. exprimant clairement les faits. Je partage. et je vous suis.

  • MDR 05 / 06 / 2014 Répondre

    Je suis MDR…
    Alors oui le lait n’est peut être pas bon, mais a condition que vous vous nourrissez exclusivement de celui-ci.

    Première chose, ce n’est pas parceque « C’est sur des poteries britanniques il y a environ 6 000 ans que les plus anciennes traces de consommation de laitage ont été découvertes. » que cela ne fais pas plus de temps que l’homme en consomme !!
    Surtout à une époque ou le transport des liquides ne se faisait pas facilement…..

    Deuxièmement, comme pour tout aliment il est bon pour la santé !! A condition comme pour tout de ne pas en abuser !!!
    Après les histoire de cancer etc… Pourquoi pas, bien que mon père qui ne buvait pas de lait ça ne l’a pas empêché de mourir à 65 ans d’un cancer de la prostate…..

    Ca me rappel la vidéo du gars qui fais un procés à l’humain pour la consommation de viande….
    On ne mange pas forcement de la viande parceque nous (ou notre corp) en a besoin, mais tout simplement parcequ’on aime ça !!!
    Je voie pas pourquoi on devrait s’en priver si cela nous plait…. On interdis à personne d’aller au ski parceque cela lui plait, malgré la dégradation que cela entraine sur les montagnes….

    Enfin je trouve ça vraiment sans aucune profondeur ce genre de chose, bien sûr qu’on ne nous dis pas tout sur tout, sinon à quoi servirai se que l’on à sous notre crane ?? Il faut réfléchir un peu, cela ne vous viendrais pas à l’idée de vous nourrir d’un bout de pain et que d’eau, vous en tomberiez malade (carence en divers éléments indispensable au bon fonctionnement de l’organisme), bein là c’est pareil. On peu faire le même genre de constatation avec pratiquement tout les aliments et liquide.
    Je me dis d’ailleurs que ce n’est pas pour rien que la nature nous offre une telle diversité, et qu’une vie saine, passe par une gestion aussi diversifié de son alimentation.

    • « Je me dis d’ailleurs que ce n’est pas pour rien que la nature nous offre une telle diversité, et qu’une vie saine, passe par une gestion aussi diversifié de son alimentation »

      D’où la nature nous a offert le lait de vache ? La nature a offert le lait des êtres humains pour les êtres humains et le lait de vache pour les veau, cela s’arrête là. Trouveriez-vous normal de donner le lait d’être humain aux vaches, ou au chèvre ? Non, bien là c’est la même chose.

      Je suis d’accord avec l’abus, mais sachez que 3-4 produits laitiers par jour comme c’est recommandé, c’est déjà beaucoup trop !

      • CP 14 / 08 / 2014 Répondre

        Trouveriez-vous normal de donner de la chair humaine à une vache? Non, pourtant le contraire ne choque pas.
        Trouveriez-vous normal de donner l’uterus d’une femme enceinte à manger à une poule? Non, mais ça ne nous empêche pas de manger des oeufs…
        Bref il y a mieux comme argument. 😉

    • Laura 13 / 10 / 2014 Répondre

      Votre commentaire n’a aucune profondeur non plus. « On mange de la viande simplement parce qu’on aime ça » « je ne voie pas pourquoi on devrait s’en priver si cela nous plait ».
      Êtes-vous humaine ? avez vous un coeur ?
      En attendant, votre consommation de viande, de lait, d’oeuf pollue la planète (rejet de gaz de la part des animaux qui sont beaucoup trop nombreux, arbres coupés pour y installer des élevages intensifs…), font souffrir les animaux (et les mesure de « bien être » de l’animal en abattoir ne vont rien changer), font mourir de faim des populations plus pauvres ou vivant sur des terres moins riches (car c’est mieux de donner des céréales, fruits et légumes aux animaux pour nous procurer de la viande qui vont nourrir 5 personnes en une journée que de donner ces aliments directement aux gens pour nourrir 5 personnes pendant 15 jours.) et nuit à votre propre santé.
      La question de manger ou non de la viande n’est pas un choix personnel, tout le monde subit son effet au final…
      Et pensez à cette vache qui est inséminée artificiellement (ce qu’on appellerait pour nous du viol, mais bizarrement là, c’est pas punie) et qui doit donner naissance à un veau dont on la sépare immédiatement (quand un bébé est volé dans un hôpital, les alertes enlèvement ne manque pas hein ?) et qui meugle des jours durant à la recherche de sont veau qui lui aussi appelle sa mère de son côté.
      C’est clair que nous devons continuez, tout ça est un plaisir pour l’homme hein ? « on aime ça ». D’ailleurs on peut vous faire pareil que ça ne vous gênerait pas, n’est-ce pas ?
      Bref, MDR hein ?

      • Alphonse 14 / 10 / 2014 Répondre

        j adore la réponse faites a ses gens qui continuent a nier ce que vous nous dites..Je suis sur un combat des vaccinations et j ai beau informé les gens sur les danger de l alluminium mis dans les vaccins c est toujours des septiques qui répondent en me disant que ce n est pas prouvé et que les médecins s ils vaccinent c est qu ils savent ce qu ils font….tout ce que je peux vous dire L associationE3M vous le dira mieux que moi…..Pour le lait nous savons nous qu il est toxique ainsi que le blé..Notre régime a nous les myofasciites a macrophage est basé sur l arrét du lait de vache et du blé..les deux procures des inflammations intestinales et donc nourrissent les douleurs musculaires…en arrétant cette vacherie je vais beaucoup mieux coté allergique…la aussi vous pouvez allez voir le régime du prof Seignalet…L information est faites pour ceux qui veulent entendre chacun est libre de faire ce qu il veut avec sa santé mais il faut arréter de dire quand on va mal que c est a cause de « lui »..Chacun est responsable de ce qu il mets dans sa bouche…..

  • bobkarim 05 / 06 / 2014 Répondre

    Comme toute alimentation de l’humain c’est l’abus qui est dangereux et non pas l’aliment

    • MDR 05 / 06 / 2014 Répondre

      Tout à fait bobkarim.
      Si le lait de vache était que pour les veau, pourquoi en produire tout le temps ? La nature ne fait rien par hasard 😉

      Après je ne connais personne, mais bon je suis peut être un cas rare, qui bois du lait ou qui en donne à ses enfants parce que c’est indiqué par la santé publique ou je ne sait quelle ministère ou organisme (qui d’ailleurs suit ses indications ?? ou qui les connait d’ailleurs, a part celle qui passe à la TV :p), ah si pardon quand on achète un jouet pour les enfants c’est peut être un des rares cas où on regarde si ce n’est pas contre indiqué.
      Personnellement je bois un bol de cacao parfois le matin car j’aime ça, que ça remplisse quelques apport essentiel c’est un bonus dont je ne me soucis pas :), si j’en donne à mon fils juste une petite brique (la j’avoue c’est pas le meilleur choix niveau équilibre 😉 ) le matin avec ses brioches, c’est pour qu’il ai un apport de sucre et le ventre plein en partant à l’école.
      Je connais très peu de gens voir aucun qui suit le truc des 5 fruits et légumes par jour et c’est idem pour le lait.

      Par contre la ou je suis tout à fait d’accord, c’est sur le fait que de l’information mensongère (voir dangereuse peut être dans certain cas) soit diffusé à grande échelle qui plus ai avec l’argent publique tout ça pour satisfaire certain lobis alimentaire !!!!

      • Le but du blog est de vous faire prendre conscience que le lait n’est pas aussi bon que ce que les industries nous laissent entendre après chacun gère sa consommation comme il l’entend.

        « Je connais très peu de gens voir aucun qui suit le truc des 5 fruits et légumes par jour », c’est vrai et c’est bien malheureux…

        • bobkarim 05 / 06 / 2014 Répondre

          attention a ne pas sombrer dans l’alarmisme en affirmant que le lait n’est pas bon et pourvoyeur de maladies ,je vous renvoie a l’excellent ouvrage de THIERRY SOUCCAR « LAIT,MENSONGES ET PROPAGANDE » ou a aucun moment il ne dit que le lait est mauvais pour la sante mais que son abus (suite aux messages répétés depuis des décennies maintenant des lobby des laitages) peut être a l’origine de certaines pathologies .

          • Alimentation Santé 06 / 06 / 2014

            « Il ne dit pas que le lait est mauvais » « mais que son abus peut être à l’origine de certaines pathologies » … Alors le lait est bon, mais il nous rends malade.

            C’est aussi notre état d’esprit concernant le lait et les produits laitiers, cet article à pour but d’informer le lecteur sur le lait et ses véritables effets par exemple sur l’ostéoporose. Nous ne sommes pas contre le lait, du moins nous sommes contre le discours marketing qu’il y a autour du lait. Alors bien sur si vous mangez du fromage de chèvre ou de brebis (qui contiennent beaucoup moins de facteurs de croissance) vous ne risquez rien, mais à condition que cela reste raisonnable. A côté de cela, le lecteur n’est pas obligé de prendre en compte les études scientifiques, chacun est libre devant ses choix.

      • Sarry 18 / 06 / 2014 Répondre

        La vache ne passe pas sa vie à produire du lait pour les humains, ce sont les humains qui font faire des veaux aux vaches pour qu’elles produisent du lait. La vache n’est pas née pour produire du lait pour les hommes. Nous sommes des mammifères, comme la vache…votre femme, si vous en avez une qui a un bébé, si c’est le cas, elle a produit du lait pour allaiter son enfant, non ?? Une fois la fin de l’allaitement, le sein s’est tari et elle n’a plus eu de lait…ben la vache c’est pareil…et ensuite mais que fait on de tous ces veaux, ben on va créer le veau de la Pentecôte pour vendre la viande, c’est juste commercial…… ben oui car la vache met bas une fois par an, quelques mois ou semaine avant fête de la Pentecôte, Alors on a inventé le veau de la pentecôte pour écouler les stock de viande de veau….c’est que pour le pognon, cela fait travailler du monde, certes, mais il y a d’autres moyens de faire travailler du monde, arrêtons de mettre des terres en jachère, cultivons des céréales et des légumineux pour remplacer la viande et le monde se portera mieux.

        • Commentaire très instructif !

        • bobkarim 18 / 06 / 2014 Répondre

          on en a abuse des produits laitiers c’est vrai je vous le concede ,a grand prix de pub et de matraquage quotidien mais ce n’est pas pour autant qu’il faut devenir strictement vegetarien vous renverseriez la machine et vous creerez de nouvelles pathologies liees au probleme vegetarien , bref arretez de vous prendre la tete et consommez avec moderation et sans abus tout ce que la nature vous offre.

      • Lazone 24 / 02 / 2015 Répondre

        Si la vache en produit autant c’est parce qu’ elle est soumise a une grossesse chaque année…

  • arab abderrahmane 06 / 07 / 2014 Répondre

    article super , la pub ,l’argent ,le mensonge , le pouvoir font des ravages sur des populations dépassées par le cycle infernal de travail,
    le peuple devient de plus en plus con ,il croit tout surtout dans les pays riches que ça pose probleme !!! car il y a abondance ,donc on profite sans savoir les risques .

  • Salma 06 / 07 / 2014 Répondre

    Qu’est ce qu’on donne comme alimentation pour un nouveau ne alors ou un nourrisson ?

  • LA NOIRODE 10 / 07 / 2014 Répondre

    Allo , Docteur? C’est la Noiraude… je vous signale un article très intéressant pour l’information archéologique qu’il apporte mais sans nuance et sans discernement sur la qualité du lait que nous produisons nous les vaches et de ce qu’en font les humains. De plus cet article fausse la vérité car voulant comparer ce qui n’est pas comparable. On ne peut pas déduire de la consommation bénéfique ou nocive d’un aliments pour l’homme moderne en se basant sur nos ancêtres d’il y a 6000 ans! C’est une ineptie, un contresens, très réducteur et contre-évolutif. Après le lobbying pro-lait, voici depuis quelques années le lobbying anti-lait, usant de préjugés, de raccourcis et d’arguments à l’emporte pièce basés sur un manque de nuance entre les types de lait, transformé ou pas par l’homme, c’est là toute la différence et toute la nuance qu’il faut faire! Il y a lait et lait! Le lait d’une vache nourrie au prés ou avec du foin biologique produit un lait sain. Encore faut-il ne pas nous gaver d’antibiotiques, d’hormones , de vaccins et faire de notre lait un produit dénaturé pour servir le mercantilisme humain sous-couvert de propagande de santé à renfort de publicité. Le lait cru , c’est à dire non pasteurisé, UHT, flashé aux uv , microfiltré ou autres méthodes de pasteurisation, est un lait bon pour la santé. Il n’est pas nécessaire d’en abuser et d’en manger tous les jours ou pire 3 à 4 x par jour pour être en bonne santé. Le Vrai Lait naturel et cru a même des vertus thérapeutiques. Ces études diététiques anti-lait ne font malheureusement pas la différence entre la consommation de lait pasteurisé et celle de lait cru, et de la nature de ce lait (biologique ou non). Je suis sûr que le prochain article sur l’Alternative aux produits laitiers va pencher du versant soja, une industrie alimentaire aux enjeux financier énormes, dont le lobbying à tout intérêt à discridité le lait, ce à quoi ce sont appliqué de nombreuses études couvert servant d’arguments naturopathique ou diététique,relayé par la bonne pensée, mais encore unique des partisants de l’alimentation sans lait. Toute la filière biologique est tombée dans le panneau pour le plus grand profit des producteur et distributeurs de produits à base de soja! Un soja bien plus nocif que le lait car comportant des substances toxiques s’il n’est pas transformé et préparé dans les règles de l’art culinaire traditionnel des peuples asiatiques, du Japon en particulier. Crêmes soja, lait de soja etc. sont des poisons dont les effets cancérigènes ont été prouvé par des études sérieuses.Sans parler des conséquences environnementales dramatiques que produits la culture en masse du soja dont la demande ne fait que s’accroître. Quant au lait d’amande il n’a de lait que la consistance .
    LA NOIRAUDE, pour vous instruire.

    • « De plus cet article fausse la vérité car voulant comparer ce qui n’est pas comparable. On ne peut pas déduire de la consommation bénéfique ou nocive d’un aliments pour l’homme moderne en se basant sur nos ancêtres d’il y a 6000 ans ».

      Et bien si nous pouvons, et c’est là que vous faussez votre commentaire. Les gènes humains modernes comme vous dites, étaient tout aussi modernes il y a 6,000 ans, qu’aujourd’hui. De plus, nous sommes totalement contre le soja, comme vous l’avancez qui est tout aussi nocif que le lait. Enfin le lait de la vache est destiné au veau, et non à l’être humain. Si vous raisonnez comme ceci, alors, donnons du lait provenant des êtres humains aux veaux, ils devraient être ravis !

      Vous savez l’être humain est censé avoir ce que l’on appelle l’intelligence, et bien s’il est assez intelligent pour savoir que le lait de la mère est bon pour l’enfant, il ne l’est à priori pas assez pour boire du lait de vache normalement destiné pour le veau.

      Cela brise toutes les lois naturelles. Laissons ces pauvres bêtes tranquilles et buvons le lait qui nous est destiné. N’est-ce pas un signe de la nature, le fait que plus de 70 % de la population mondial est intolérant au lactose ? N’est-ce pas un signe de la nature le fait que la mère ne produise du lait qu’en quantité limitée ?

      Beaucoup d’entre vous semble énoncer de belles théories en ce qui concerne la santé. Pourtant, on voit le chemin qu’elle prend, on atteint des records de cas de malades ! Cancer, cause numéro 1 de décès en France, surpoids, 1,4 milliard de personnes, diabète, 347 millions de personnes sont atteintes dans le monde ! Vous vous rendez compte ! C’est plus que la population de la France, de l’Allemagne, l’Italie, le Royaume Unie, l’Espagne additionné ! Ou encore plus que l’entière population des États Unies !

      Je ne dis pas que le lait est responsable de toutes ces maladies, mais l’être humain s’approprie tellement de choses en pensant qu’elles ont toujours étaient acquises, comme c’est le cas pour le lait.

      Beaucoup d’études, vous dîtes prouvent des réelles bénéfices du lait ? Oui, sûrement, mais citez en moi une qui n’est pas financée par les lobbies du lait ? L’INSERM remet elle-même en question l’avenir du lait. Si la production du lait et des laitages chute, c’est que les industriels ont bien des choses à cacher.

      • LA NOIRODE 11 / 07 / 2014 Répondre

        Bien sûr que les gènes étaient les mêmes, mais la constitution de l’organisme, ses capacités, notamment digestives ne peuvent pas être comparées,même entre un homme du Moyen-age et maintenant il y a une différence dans l’évolution de la constitution de l’organisme et de ses capacités, on ne pas pas tout réduire aux gènes sous prétexte que c’est scientifique. Et je le redis dans ce sens on ne peut donc pas se baser sur cette découverte pour en déduire une règle unique et définitive pour nos contemporains, comme vous semblez vouloir le faire. Je comprend votre croisade contre le lait mais il manque de nuance sur les qualités intrinsèques au lait, sa nature, sa transformation, son origine de production. Ce raisonnement sur le veau et sa mère la vache est un raisonnement rabaché qui n’aboutit à rien de constructif. Chaque être humain est différent, chaque besoin est différent, à vouloir faire de l’alimentation un principe éthique voir religieux on créait du fanatisme et des contresens s’il n’y a pas de discernement dans le détail. Par exemple les végétarien dirons que le viande est cancérigène, ce qui est vraie cuite, mais d’autres l’utilisent crue pour se guérir du cancer car crue elle contient des substances anti-cancéreuses, le lait a aussi des vertus thérapeutique, des naturopathes de pointe ont développé des systèmes nutritionnels en ce sens avec laboratoire indépendant à l’appui (cf. Aajonus Von Derplanitz et ses travaux , et bien d’autres, on est loin de lobbying ici). Et ce n’est pas parce que la vache fait logiquement du lait pour son veau qu’il n’est pas possible à l’être humain de l’utiliser. Ce sont des arguments trompeurs, réducteurs, ils ont une certaines logiques mais on ne peut pas tout ramener à cette logique, encore heureux, car de nombreux peuples d’Asie n’auraient pas survécu et ne pourraient continuer à s’alimenter si on s’en tenait à ce raisonnement de non compatibilité entre le lait de la mère vache et de l’humain. Nuance aussi à avoir dans vos statistiques, certes il y a de nombreuses allérgies au lactose, mais pourquoi il y en a-t-il temps? Selon le type de lait le lactose est plus ou moins assimilable,le lait industriel ne l’est pas, donc très allèrgène, surtout s’il est stérilisé. Nuances détail et profondeurs , voilà les qualité qu’il faut quand on se prétend connaisseur en alimentation santé et diffuse publiquement sur les web des infos à ce propos. Concernant les allergies sur quels types de lait se base ces statistiques, quelles types de consommateurs? Savez vous que des personnes qui ont été allergique au lait (le lait en brique UHT , industriel), ont pu ensuite reconsommer du lait sans avoir d’allergie en se le procurant directement chez leur producteur bio, non pasteurisé, consommer cru ou réchauffé dans les trois jours? Ce fut mon cas , et j’en connais d’autres. Le gluten aussi créait de plus en plus d’allergie, alors faudrait-il arrêter de consommer du pain? Pourquoi ces allergies au gluten? Avant il n’y en avait pas pourtant, alors d’où ça vient? C’est comme pour le lait cela dépend de la qualité de l’aliment, de sa provenance et de sa transformation. En voulant optimiser le rendement industriel l’ingénierie agro-alimentaire a modifié les blés pour optimiser le pétrissage de plus en en plus rapide en pétrin mécanique, créant ainsi des chaînes de gluten pour grosses donc difficilement assimilables et irritantes . Pour le lait les nuances à faire sur les allérgies sont du même ordre. Lisez des livres de Taty Lauwers , et ceux d’Aajonus Von Derplanitz, de Robert Masson et de Carol Vachon « Pour l’amour du bon lait » et les études nord américaines à la pointe de l’alimentation en ce domaine, et loin de tout lobbying. Bien sur il faut lire aussi le livre du journaliste Thierry Souccar « Lait, mensonge et propagande », fort instructif sur notre endoctrinement à la surconsommation de produits laitiers.Mais , s’il vous plait, de mettons pas tout les laits dans le même panier!

        • Danny 15 / 08 / 2014 Répondre

          Ça serait une bonne chose qu’avec de si long texte, vous fassiez des paragraphe ! Ça se lirait beaucoup mieux . merci

          • pottier 31 / 03 / 2015

            du bon lait ok ! mais ou le trouver maintenant ??? plu de fermes qui en vendent ! ils nous empoisonnent de tous les cotés pour «  » mieux nous soigner «  » soit disant ! donc il faut dire que le lait n’est pas bon pour notre santé maintenant a cause de la mal bouffe des animaux et donc de tous ce qui en découle !

        • Siss 06 / 09 / 2014 Répondre

          Merci La Noirode.
          Vos commentaires sont bien plus intéressants que cet article, qui sans aucune nuance en devient mensonger!

      • Anto 01 / 09 / 2016 Répondre

        C’est une parenthèse dans ce débat, mais je trouve l’argument « le lait des vache est destiné aux veau » particulièrement inadapté… Si l’on regarde les différents aliments humains en regard de leur destination prévue par le cycle naturel, on ne mange plus grand chose: la feuille de salade n’est pas destinée à être mangée, ni la patate, encore moins les graines de quoi que ce soit,… A part les fruits et certains légumes, qui serait peut-être les seuls à être destinés à être mangé: à la seule condition de bien respecter le cycle prévu et de diffuser les graines dans la nature au moment de déféquer… Pour moi cet argument de de « c’est anti-naturel parce que ce n’est pas sa destination » est tout à fait contre productif et aberrant. Cela revient à dire qu’il ne faut pas faire une cabane en planche car l’arbre a besoin de ce bois, ce bois est naturellement prévu pour autre chose que faire des planches. Bref, on retourne vivre à poil dans des grottes et on mange des baies.

        Je pense pour ma part que c’est l’industrialisation qui est le cœur du problème, ainsi que la volonté déraisonnable de faire du bénéfice: et il se place partout. Le bizness du « sans gluten » en est un exemple frappant.

    • Audrey 06 / 08 / 2014 Répondre

      Oui, le lait de vache de plein air est plus bénéfique que le lait industriel, là est le problème.

      Pour que cesse l’industrialisation, il faut que la demande baisse et la plupart des gens ne semblent pas vouloir diminuer ne serait-ce qu’un peu leur consommation de lait (et viande). Quand j’entends des gens autour de moi, ils vont TOUS chez le petit producteur du coin qui traite bien ses bêtes chercher viande, oeufs et lait. (Enfin sauf les autres jours de la semaine où ils vont chez McDo, mangent des babybels et du William Saurin…).

      Quand on me dit que je ferais mieux de me préoccuper des gens pauvres, ça me fait rire.
      Les gens des pays en voie de développement sont les premiers à pâtir de cette surconsommation. On parle du soja qui déforeste l’Amazonie : non, mon soja vient de France, le soja OGM d’Amazonie est destiné à la consommation du bétail… Comme 70% de la production céréalière actuelle. C’est un désastre humain et écologique, pour de la viande et du lait qui n’ont plus grand chose de bénéfique (et vas y que je rajoute des additifs, du sel, et de la flotte, pour un prix au kilo effarant).

      Alors, qui sera prêt à renoncer à sa viande quotidienne et son fromage 3 fois par jour pour avoir à nouveau de la qualité ?

      • C’est l’un des commentaires critiques les plus réfléchi de cet article ! Bravo

        • pottier 31 / 03 / 2015 Répondre

          il n’y a pas si longtemps que cela que l’on mangent de la viande tous les jours .
          je me souvient il y a une cinquantaine d’années on mangeait de la viande une fois par semaine et c’étais pas plus mal !

  • Babin 14 / 07 / 2014 Répondre

    Si j’ai pas mon chocolat chaud le matin je meure…;-)

  • brigitte 18 / 07 / 2014 Répondre

    J’aimerais tellement être certaine car je bois du lait depuis toujours et j’aime beaucoup !

    Ma mère n’a pas vraiment bu de lait dans sa vie … elle a les ps fragile et fat de l’hostéo.

    🙂

  • bonsens 23 / 07 / 2014 Répondre

    et pourtant tous les jours a la tv, il y a la pub pour « nos produits laitiers sont nos amis pour la vie »
    question, est ce que le lait végétal a les mêmes problemes ?

    • Oui elle me fait toujours rire cette publicité quand on sait que le lait pourrait être à l’origine des problèmes de santé que l’on a aujourd’hui notamment le diabète qui touche à peu près 350 millions de personnes. Non le lait végétal n’a pas ce même problème.

  • Pingback: Le lait, un danger pour la santé ?

  • Jihele 03 / 08 / 2014 Répondre

    Excellent article, bien documenté et citant ses sources.
    Pour le compléter il faut noter que la tolérance au lactose est le fruit d’une mutation génétique intervenue il y a environ 10 000 ans. Rappelons que « L’intolérance au lactose après le sevrage est le fonctionnement originel de l’organisme humain… »(wikipedia)
    Notons ainsi que les asiatiques Chinois, Japonais etc… une grande partie des Africains et des Américains du Sud sont totalement intolérants au lactose. Pour autant toutes ces populations sont elles en plus mauvaise santé (à niveau social égal), présentent elles plus d’osthéoporose ?
    La « culture » de la consommation du produit laitier, certainement développée au départ par des contraintes budgétaires et d’optimisation des ressources agricoles justifiées est devenue aujourd’hui sans conteste une dérive commerciale préjudiciable à la santé. La consommation actuelle provoque l’excès sans aucune justification nutritive. voir ceci sur l’élevage des vaches

  • Jennifer B 05 / 08 / 2014 Répondre

    Merci pour cet article qui relate la vérité. Depuis 10 mois je suis les bases du régime Seignalet et après plus de 2 ans de prise de tardyféron pour anémie je n’en prends plus et attends ma prochaine prise de sang pour confirmation, donc si c’est toujours bon ça voudra dire que mon anémie était liée à mon alimentation.

  • Pingback: gucci handbags

  • casalino 05 / 08 / 2014 Répondre

    J viens de lire l article sur le lait . Je me posais bcp de question a ce sujet . Plus jeune je consommais énormément de lait quand on m a annoncé que j avais une maladie digestive on m a alors demandé d arrêter tte consommation de laitage et ce pendant 2 bonnes années certains symptômes ont disparus .Puis je me suis remise a en boire les symptômes st réapparus .. Je ne mange pas non plus de fromages

    • Oui ce n’est pas vraiment très étonnant ! Si vous souffrez de problèmes digestifs, le retrait du gluten et du sucre peut vous êtes vraiment très favorable !

      • aurelie 06 / 08 / 2014 Répondre

        je n’aurais qu’une seule question : pour quelle raison les laitages de chevres ou brebis seraient ls moins « toxiques » ! sur l’argument « aucune espece ne consomme de lait à l’age adulte…pas plus les chevres et les moutons que les vaches il me semble ? ne voyez dans ma question nulle ironie, mais se baser sur l’argumentaire  » de manger du lait de vache c’est mauvais pour la santé parce que l’homem n’est pas fiat pour consommer du lait d’autres animaux et du lait à l’age adulte » devrait etre vrai pour les autres laits d’animaux en général ? (bien sur l’article ne se réduit pas à cet argument, fort heureusement) mais je me demande tout de meme pourquoi les autres laits sont ils moins dangereux pour la snaté ?

        • Pourquoi du lait de brebis ou de chèvre ? Tout simplement parce que les facteurs de croissance qu’il contient sont bien moindre que ceux du lait de vache. Le vache donne son lait à son veau, jusqu’ici tout va bien, cependant le veau va prendre dans l’année à peu près 200kg, l’être humain dans la première année est bien loin, très loin de prendre 200kg la première année.

  • Nadia 06 / 08 / 2014 Répondre

    Bonjour et merci pour cet article enrichissant. Beaucoup de paramètres dont vous parlez me sont connus mais d’autres sont une découverte, merci à vous d’enrichir les connaissances de chacun et surtout de prévenir des risques face à la consommation des produits laitiers.
    Belle journée à vous.

  • dosseto 06 / 08 / 2014 Répondre

    j ai fait l’expérience, je consommais pas mal de produits laitiers et j avais quelques douleurs par si par là , les hanches douloureuses et qui bloque par moments, les cervicales la mm choses, dans le dos la mm chose, à 40 ans je me suis penché sur le sujet et j ai aussi découvert la cause , les produits laitiers, j ai donc arrété la consomation de ces produits, les douleurs et bloquages ont disparut trés vite, en une semaine, au bout de quelques mois sans laitage, j ai re consommé des produits laitiers, mes douleurs sont revenus en quelques jours, j ai arrété de nouveau et mes douleurs sont parties . maintenant je suis convaincue que les produits laitiers sont des dangers pour la vie .

    • marchand 07 / 08 / 2014 Répondre

      bonjour
      attention à la chronobiologie, j avais le même problème que vous et j ai obtenu exactement le même résultat sur mes douleur articulaire. j ai simplement cesse de consommé des laitages le soir et je les mange le matin (parfois le midi). notre corps ne réagit pas de la même façon aux différents aliment en fonction du moment de la journée.

    • marchand 07 / 08 / 2014 Répondre

      bonjour
      attention à la chronobiologie
      j avais le même problème que vous et j ai obtenu le même résultat
      j ai simplement cessé de consommer des laitages le soir
      je les consomme le matin (parfois le midi)
      notre corps ne réagit pas de la même façon aux différents aliments en fonction des moments de la journée

  • Marchand 06 / 08 / 2014 Répondre

    Voici un petit article interessant pour vous. avec toutes ces contradictions je ne dirais qu une chose : pas d extremisme, l equilibre est peut etre tout simplement la solution … Et surtout manger avec plaisir : Dominique Vuitton, professeur d’immunologie clinique à l’université de Franche-Comté, s’insurge contre la mauvaise publicité faite aux fromages au lait cru: «Il faut mettre en garde les populations à risques, personnes âgées et femmes enceintes, mais ne pas fourrer dans le même panier les pâtes molles, sensibles aux microbes, et les pâtes cuites, qui ne présentent aucun risque. Je déplore cet amalgame entretenu par la presse et les autorités sanitaires responsables de cette hystérie sur la listeria. Nous avons de bonnes raisons de penser que la flore de ces fromages ne peut avoir que des effets bénéfiques pour la santé.» Un programme mis en place par l’intersyndicale du comté, du gruyère et du parmigiano reggiano, soutenu par le ministère de la Santé, devrait permettre de vérifier si la consommation de fromage au lait cru corrige naturellement et plus vite que les fromages pasteurisés les déséquilibres intestinaux.

    Déjà, plusieurs études européennes établissent avec certitude que les enfants ayant grandi à la ferme sont beaucoup moins sensibles à l’asthme, au rhume des foins et à d’autres allergies que les enfants vivant dans un milieu différent. La consommation de lait cru par la mère durant la grossesse et par le nourrisson au cours de sa première année de vie démontre l’effet protecteur de cet aliment naturel, son rôle dans la construction du système immunitaire. Les résultats d’une autre étude en cours, menée dans cinq pays d’Europe – Allemagne (Bavière), Suisse (région de Bâle), France (Franche-Comté), Autriche et Finlande – pourraient faciliter la mise en place de stratégies préventives contre ces maladies. Les scientifiques envisagent d’administrer des probiotiques (de bonnes bactéries que l’on trouve dans la flore intestinale) et/ou des substances microbiennes aux sujets génétiquement prédisposés à ce type de pathologies.

    «On veut nous faire manger des yaourts enrichis, c’est évidemment mieux que les yaourts standards. Les grandes firmes se sont beaucoup excitées sur des souches ayant des effets sur la santé. Mais on ne défend pas avec autant de vigueur et d’argent nos bons vieux fromages», regrette Dominique Vuitton, qui compte bien prouver, avec ses collègues européens, le bien-fondé des travaux engagés sur les vertus de l’or blanc.

  • Pingback: Dangers | Pearltrees

  • Dandidan 07 / 08 / 2014 Répondre

    Une annonce en tout ou rien.
    Divers communicants dans le monde sont partis en guerre contre le lait.
    D’où vient ce mot d’ordre?

    • Je vous conseille fortement de lire le livre: Lait mensonge et propagande de Thierry Souccar.

    • pottier 31 / 03 / 2015 Répondre

      ils veulent tout aseptiser et de se fait nous sommes de plus en plus fragiles !
      avant ( environ 50 ans ) le medecin nous donnait un antibiotique qu’il accompagnait toujours d’ultra levure en gélule pour protéger la flore intestinal et maintenant on vous dit que c’est plu utile !! c’est du n’importe quoi !! plus personne ne fait rien de correcte !!

  • Fred 07 / 08 / 2014 Répondre

    Depuis toujours, j’ai souffert d’asthme et d’eczéma rétroarticulaire. Fin 2005, après un épisode plus résistant que d’habitude, le médecin de ma nouvelle ville m’a envoyé voir une dermatologue, qui m’a elle-même réorienté vers une allergologue qui a mis le doigt sur ce qui me pourrissait la vie depuis tant d’années : les protéines de lait. Les fautives : j’ai nommé la caséine pour le système digestif et la bêtalactoglobuline pour le système immunitaire. Après 2 semaines sans consommer le moindre produit contenant des protéines de lait (ce qui apprend à lire les étiquettes, on est surpris de voir dans quels aliments on en ajoute, style des sauces tomates, des plats préparés ne contenant pas de beurre/fromage/crème), plus aucune allergie (prick-test négatif, même aux allergènes auxquels j’étais très sensible). J’ai donc banni tout produit laitier de mon alimentation. Je ne sais plus ce qu’est une pommade à la cortisone, une ventoline. Finies les rosées sanglantes, la peau ravagée par l’eczéma, les flatulences « bombes nucléaires »… le budget respire aussi, allégé des produits laitiers.

    Seconde anecdote : chute en roller, les deux bras cassés (humérus gauche, 10 cm de fracture longitudinal, et un morceau du cubitus droit en moins). Les os se sont régénérés en 11 jours, sans avoir eu besoin de consommer le moindre produit laitier.

    Le problème de la consommation de lait, c’est que c’est devenu culturel. Ne pas consommer de produits laitiers, c’est passer pour un illuminé, un hippie, un cancéreux, la réponse D… Comprendre que le lait n’est destiné qu’au petit de l’espèce animale dont il provient… Comprendre que les pays qui ne consomment pas de lait vivent en meilleure santé plus longtemps… C’est aller à l’encontre de ce qui nous a été inculqué, et pourtant, il y a de quoi pousser une saine colère !

  • Huo 08 / 08 / 2014 Répondre

    En août 2012, j’ai subitement souffert de migraines intenses.
    J’ai consulté médecin, opticien, neurologue, on m’a fait passé des scanners, et plein d’autres examens sans trouver l’origine de mes maux.
    En novembre de la même année, je suis tombé sur un reportage sur France 5 semblable à votre article.
    Par acquis de conscience, j’ai arrêté de boire du lait le jour même. Une semaine plus tard, plus de migraines.
    J’ai donc quasiment arrêté les produits laitiers depuis… un peu de fromage pour le plaisir de temps en temps, quelques glaces en été et c’est tout.
    Quand je pars en vacances chez des amis qui utilisent beaucoup de produits laitiers dans leur cuisine, mes migraines ont tendance à réapparaître au bout de quelques jours.
    Ce n’est pas un hasard.

  • sebastien 08 / 08 / 2014 Répondre

    très bien votre article, mais 7 million d’années pour l’évolution des Hommes, vous exagérez un peu beaucoup. les Hominidae c’est à tout casser 4 millions d’années en étant très large (https://fr.wikipedia.org/wiki/Hominidae) et les « Homo » grosso-modo 1-2 millions d’années. Homo Sapiens (nous) c’est -200 000 à nos jours

    • L’humanité est présente sur Terre depuis environ 7 millions d’années. Les dinosaures, eux, sont restés 140 millions d’années…
      Dans ce « petit » laps de temps l’évolution de notre lignée est riche en ancêtres, en impasses, et en branches inconnues. Chez Homo erectus ou habilis, Ardipithecus, c’est plus d’une quinzaine d’hominidés qui ont déjà été recensés.
      (vous trouverez une page pour chacun d’entre eux dans le schéma de droite).

      http://www.hominides.com/html/chronologie/chronologie.php

  • Gregory 08 / 08 / 2014 Répondre

    Nous n’arrêterons jamais assez de le dire! Les enfants sont conditionnés dès la naissance! Il est temps que les gens regardent la vérité en face et arrêtent de croire à la télévision…

  • Pingback: Produits laitiers | Pearltrees

  • Max 09 / 08 / 2014 Répondre

    C’est vraiment un bon article.
    il y a quelques années je souffrais de terribles maux de ventre, surtout après des repas locaux.
    J’ai commencé par faire des régimes sans gluten, sans lactose, et ça a été mieux très rapidement.
    Après ça comme je me suis rendu compte que notre société est basée sur la consommation, j’ai décidé de baser ma vie sur la privation. Alors j’ai commencé à manger moins de viande, moins de légumes, moins de féculents, moins de sucres. Au final depuis je ne mange plus ça va faire 4 ans, et j’ai arrêté de boire il y a 3 jours c’est dur, j’ai des doutes.
    Ma mère m’a appris qu’elle avait essayé un régime respiratoire sans oxygène pendant sa grossesse, ça explique pas mal nos philosophies je pense.

  • Jacques Groulx 09 / 08 / 2014 Répondre

    Si on écoute tout ce qui est dit sur tout ce que l’on mange et on bois on vas vivre avec de l’eau et du tofu …gang de malade ,il meurt plus de monde sur la terre avec toutes les guerres que le lait à fait de victime à cette date ,allez donc faire vos devoir pour arrèter les guerres sur la terre et laissez nous donc boire notre lait en PAIX…………………………….

    • Nous faisons que vous prévenir, nous interdisons personne de boire du lait.

      • Magali 10 / 08 / 2014 Répondre

        Buvez votre lait … Personne ne vous en empêchera !!! La guerre c’est la bêtise humaine ! Votre santé c’est vous …. Chacun ses choix !

  • Loriane 09 / 08 / 2014 Répondre

    Je suis atteinte de deux maladies dites de société ( digestive et rhumato ), ça fait 5ans que je mange sans lactose et sans gluten et je revie ça m’a réellement sauvé, je peux être enfin en rémission sans traitement, et plus de souffrance. Le lactose n’est peut être pas la cause de mes maux mais il contribue a alimenter la maladie, j’en suis certaine, et je crois que ceux qui pensent que le lactose n’est pas si méchant que ça n’ont pas eu a vivre les douleurs qu’il peut engendrer, donc merci et j’espère que cette article fera changer quelques habitudes alimentaires 🙂

  • Dune78 09 / 08 / 2014 Répondre

    Je me base sur des faits. A 60 ans je découvre que j’ai une spondylarthrite ankylosante ce qui expliquait les
    Douleurs articulaires depuis toute jeune, les tendinites à répetitions, les sciatiques à repetitions, de l’arthrose, les problemes cutanées. Maladie genetique donc pas de traitement pour guérir mais des anti douleurs de plus en plus fort et des anti inflammatoires presque tous les mois avec des effets secondaires. 2 ans plus tard les douleurs devenant invalidantes dans le quotidien, je cherche sur internet si d’autres ont trouvé un moyen d’améiorer leur état. Je tombe sur le site du professeur Seignalet. Je lis le livre de jean marie Magnien pour comprendre et, ne s’agissant que de changer son alimentation, je dais l’essai. 3 mois aprés toutes mes douleurs avaient cédés les unes derriere les autres. Je fais un test d’intolérance et je découvre que je suis trés fortement intolérante au blé, à la caséine, aux lait de vache et de chevre et au blanc d’oeuf. Apres la suppression des oeufs, la dernere douleur arthrosique au pied est partie. Je revis et l’avenir est maintenant plus lumineux. Mon rhumatologue constatant que cela fait 18 mois que je ne prends plus aucun médicament s’interesse maintenant à la question. Désormais je peux reprendre des oeufs dans un gateau pas plus d’une fois par semaine, j’ai tenté de manger un comté affiné 20 mois (les bactéries cassent la caséine) mais mes problemes de peau sont revenues donc je reste sur ma nouvelle alimentation et tous les nouveaux produits de remplacements que j’ai découverts et qui sont délicieux. Autour de moi des personnes ayant des maladies différentes ont essayé aussi avec succés donc pas d’effet placebo mais une réalité basée sur des faits concrets. Merci à tous ceux qui comme vous aident à faire passer les bons messages car il est difficile de modifier le discours de tous ces journalistes qui assimilent cette question à des effets de mode ou de régime pour maigrir ….

  • Titus 10 / 08 / 2014 Répondre

    Article trés constructif et « ouvert », mais… il manque à mon avis un petit détail qui va peut etre faire changer la balance: à savoir que le lait est nocif pour tout ce qui a été dit mais également pour vos articulations (demandez donc aux ostéso – et même désormais aux kinés – sérieux ) qui vous expliqueront comment ce calcium va petit à petit « bloquer » vos articulations… faisant officie de veritable « soudure » autour de celle-ci.

    Quant aux laits dérivés », si vous ne voulez pas de soja, pensez au lait de riz et puis bien savoir que tous les pays asiatiques qui n’avaient pas de soucis jusqu’à une décénie, commence à voir les hopitaux se remplir de patients avec des problémes …articulaires et digestifs , bizarre, avez vous dit « bizarre » ?

  • Pingback: Le lait, un danger pour la santé - L'Ali...

  • Magali 10 / 08 / 2014 Répondre

    Bonjour je trouve cet article très intéressant ! Pour ma part j’ai été malade toute mon enfance car à l’époque on devait manger du laitage et boire du lait et le pire c’est que je n’aimais pas ça je le buvais en me pinçant le nez pour ne pas avoir le goût !!! J’avais des problèmes de constipation régulièrement et ballonnement et j’ai été hospitalisé cause inflammation du colon… J’avais 17 ans ! Je suis parti de chez moi à 18 ans et depuis plus rien !!! En effet depuis mon départ je ne consomme quasiment plus de laitage sauf rarement de la crème fraîche dans un gratin ou alors quelques glaces…. Et je n’ai plus jamais eu de problèmes d’intestin ! Mais j’ai agi sans le savoir car je n’aimais pas le lait 🙂 donc une chance pour moi :-))
    Quand j’ai rencontré mon mari celui-ci consommait beaucoup de laitage !!! Mon mari est un sportif il a toujours eu une alimentation assez chargée car sa mère lui cuisinait des plats traditionnels de Provence ! Après chaque repas il se sentait ballonné et avait une mauvaise digestion …. Puis un jour son kinésithérapeute lui a parlé d’ un professeur : le Docteur Seignalet (un livre qui a écrit : l’alimentation ou la 3 eme médecine ) !
    On a découvert une alimentation saine et depuis plusieurs années nous essayons de faire au mieux ! Nous avons deux enfants aujourd’hui ils ont 8 ans et 11 ans et depuis qu’ils sont nés ils ne consomment pas de laitages sauf à la cantine donc un yaourt par jour et se portent très bien ! Sont très peu malades !
    Il est vrai qu’il est difficile de résister à la grande industrie du lait avec tout le marketing qui font !!! L’été ont en consomme un peu plus car ils aiment les glaces et on ne va pas leur en privé non plus 🙂 mais sincèrement il y a plusieurs alternatives au lait notamment le soja je cuisine beaucoup avec la crème de soja puis lait de riz , le lait d’ amende… Le fromage de brebis ou de chèvre de même que les yaourts de brebis ! Certes beaucoup plus coûteux mais justement il faut apprendre à manger mieux et moins 🙂 quant aux fruits et légumes c’est une question d’habitude ! Le mieux est de faire son potager ou acheter bio dans un magasin bio et pas en grande surface ! Il y a diverses façons de faire manger des fruits légumes aux enfants dans des gratins, dans des tartes, en compote salade de fruits…. Et les petits adorent ça !!! Même les grands remarquez 🙂 bref le lait de vache et bien sûr destiné au veau pour que celui-ci grossisse lors de sa première année 😉
    Chacun croit ce qu’il a envie de croire et ce qu’il a envie de manger mais il est pas inintéressant de connaître la vérité !!!!
    Merci pour cet article !

  • osteoporose et cortisone 10 / 08 / 2014 Répondre

    Sous traitement à la cortisone depuis 15 ans, ce qui m’a crée l’ostéoporose Je me suis décidé à arreter le lait, pour boire à la place un bol café noir le matin, depuis le temps que mon médecin me le recommandé…
    Mon ostéoporose ne progresse plus actuellement..

    • Lait et Hémorroide 17 / 08 / 2014 Répondre

      Bonsoir,
      Pour ma part l’ arret du lait et égal à plus d’ hémorroides, je vous assure que ça était radical…

    • Lait et les mamifères 17 / 08 / 2014 Répondre

      Bonsoir,
      Prenez exemple sur les mammifères,
      Oui ! Oui ! Les animaux ne boivent plus du tout de lait un fois sevrés et adultes…

  • Josianeg 13 / 08 / 2014 Répondre

    Bonjour! Super article! Je crois fortement en cotre theorie mais n’ose pas arreter la consommation de lait de peir de manquer de calcium. Quel serait les aliments de remplacement et la quantité recommandée par jour pour remplacer notre lait quotidien? Comment ne pas tomber en carence!

    • Merci, pour votre commentaire.

      Sachez tout d’abord que le lait, ne prévient en rien la porosité osseuse, paradoxalement, il l’a provoquerait même. Pourquoi ? Une forte consommation de produit laitiers (fromages, yaourt, lait …) à raison de 3-4 fois par jour comme le recommande le programme nutrition santé, peut être à l’origine d’une décalcification osseuse. En effet, lorsque le lait est digéré il produit tout un tas de composés acides. Notre corps pour veiller à cette acidité, va puiser dans les os des substances alcalines dans le but de tamponner l’acidité. Tous les fruits et légumes, oléagineux … sont une bonne source de calcium végétale, qui, ce dernier, est assimilé à 70% ! Alors que le calcium d’origine animale est assimilé seulement à 30-35%.

      L’être humain n’est pas fait pour consommer des produits laitiers, le corps humain même n’est pas conçu pour consommer des produits laitiers. Avez-vous déjà vu un mammifère comme nous le sommes à l’âge adulte, boire du lait ? C’est aberrant, et pourtant c’est ce que les lobbies des produits laitiers veulent bien nous faire croire. Il y a de ça, quelques milliers d’années (ça peut paraître très ancien mais en réalité il n’en est rien) l’Homme ne buvait pas de lait, hormis celui de sa mère. Pour cause, les médecins d’il y a encore 1 siècle informaient des méfaits du lait.

      Si vous avez un doute sur la consommation d’un aliment, revenez à la source, renseignez vous sur la consommation de nos ancêtres, qui eux, n’avaient pas d’ostéoporose, pas de cancer, pas de maladies auto-immune etc … Bien évidemment le lait n’est pas le seul poison que l’industrie nous fait avaler.

  • Pingback: Le lait, un danger pour la santé – L’Alimentation Santé | L’Alimentation Santé | Sharing Maniak

  • Bocage 13 / 08 / 2014 Répondre

    Moi je consomme des remplacements repas sans lactose,sans gluten et qui sont végétarien ,plus des barres équilibrée

  • Tjommas 13 / 08 / 2014 Répondre

    Petit témoignage lourd de sens pour faire taire les quelques détracteurs de cet article.

    Ado, j’avais de l’acné (et souvent très mal au ventre) puis à 20 ans j’ai eu brusquement beaucoup plus d’acné, à tel point que j’ai eu un abscès sur la joue droite. N’en comprenant pas les raisons, je suis, comme tout bon occidental abruti par les « conventions », allé voir un dermato qui m’a proposé un traitement roaccutane. Devant la liste non exhaustive des effets secondaires j’ai cru défaillir. J’ai d’abord refusé puis me suis résigné. Mais dès la 2e prise ça m’a rendu malade comme un chien (vomissements). J’ai donc arrêté.
    Voyant ma détresse, ma mère m’a traîné chez son homéopathe. Il ne lui a pas fallu 2 minutes pour me poser la double question : « Tu manges beaucoup de produits laitiers? Tu as souvent mal au ventre? ». Il avait vu juste.
    J’ai stoppé du jour au lendemain les produits laitiers, résultat: en 3 mois l’acné est parti à tout jamais, et mes maux de ventres réguliers avec.

    Maintenant, encore plus fort:
    J’ai un collègue qui a des gros problèmes d’intestin depuis peu à tel point qu’on lui a diagnostiqué Crohn (pas cool). Sauf que… Les analyses disent le contraire, mais les médecins (allopathes évidemment) n’en démordent pas « C’est Crohn! Même si c’est négatif aux analyses ». On lui a donc prescrit un traitement qu’il a arrêté au bout de 2 jours seulement à cause des effets secondaires (de ses propres mots : il a cru mourir).
    Pourtant très sceptique, il s’est tourné vers une naturopathe (sait-on jamais) qui lui a proposé d’arrêter les laitages et le gluten.
    Résultat: ça fait 2 mois qu’il se sent en pleine forme, plus aucun problème, alors que les médecins lui avaient promis à un avenir remplis d’immunosuppresseurs.

    Je pense que c’est assez parlant. Maintenant à ceux qui ne veulent pas « entendre », j’ai envie de leur répondre « Ben restez dans votre m—- et ne faites pas les étonnés quand vous vous apercevrez (trop tard) que ça sent pas bon »

    • Merci de votre témoignage ! Moi même ayant une maladie inflammatoire intestinale, rectocolite hémorragique, dont Crohn fait partie, pour moi c’est exactement les mêmes maladies mais bon bien évidemment, si l’on donne deux noms différents, c’est bien mieux car ça fait deux types de traitements plus ou moins différents bien qu’on s’y retrouve, deux types de prévention etc etc, en gros plus d’argent au bout du compte.

      L’être humain à perdu sa ligne de mire est a remplacé le désire de santé par le désir de l’argent. Nous vivons dans un monde d’intérêt et de profit, qui mènera surement à la disparition de la race humaine. Faudrait peut être rappeler qu’un être humain est parfaitement capable de vivre en communauté et sans argent ! Mais ça c’est une autre histoire !

      En tout cas merci de votre témoignage qui ne m’étonne absolument pas !

      • Danny 15 / 08 / 2014 Répondre

        Je suis arrivé ici par un lien facebook. Je n’ai pas encore regarder l’ensemble du site ici. J’espère cependant que vous donner des conseils sur quoi manger. Tous le monde nous dit de ne pas manger ceci ou cela mais il n’y en a pas beaucoup qui nous disent quoi manger (à part des fruits et légumes) mais je doit dire qu’avec tous les OGM que nous avons de nos jours ça a finalement totalement pourris ce qui restait de bon. J’essaye de bien manger mais c’est compliqué et même dans le peu de chose que je mange en ce moment il faudrait encore en enlever … j’ai peur un jour de devenir anorexique.

        Le seul bon truc que j’ai c’est de choisir le meilleur dans toute la « boue » qu’on nous met en épicerie. Exemple il y a ici, au Québec, un fromage du nom de allégro plus dispendieux car le format est moins gros mais qui est sans lactose et hyper protéiné avec plus de calcium etc.
        Autre exemple, même si j’ai lu que tous les pains sont plein de pesticides car pour cultiver et entreposer le blé on doit en mettre beaucoup, je choisit du pain de lin car il y a plus de omega 3. Bref c’est très très difficile de manger de nos jours. Je cherche plus de conseils sur « manger ceci » que des conseils de « ne manger pas ça ». Maintenant je vais aller visiter le reste du site ici. merci.

      • Hubert 18 / 02 / 2015 Répondre

        @ AS. Chère AS (appelée par erreur AT la première fois) Seignalet (Réf. donnée à Coutineau, 16.10.2014), sur 72 Crohn en « guérit » (en fait rémission : avec rechutes en rapport avec la durée des incartades) 62 totalement, 2 à 90 %, 7 à 50 % et échoue une fois.
        Double ration de sympathie et d’encouragements.

  • Lynda Morris 14 / 08 / 2014 Répondre

    Oui , moi j’ai de la misère à digérer et je fais de l’ostéoporose , quand je réduit ma consommation je digère mieux et pour mes os j,essaie de me muscler pour les protéger.

  • Alain Vadeboncoeur 17 / 08 / 2014 Répondre

    Bonjour. Je vais évidemment mourir très jeune puisque je bois beaucoup de lait. Puis-je au moins attirer votre attention sur un point important: vous dites que le Ph sanguin se situe entre 7.2 et 7.4. En fait, le Ph sanguin reste toujours très près du 7.4. A 7.2, je ne veux pas vous faire de peine, mais vous allez mourir encore beaucoup plus vite que moi. Et bien entendu, le Ph sanguin n’a absolument rien à voir avec la consommation de lait. Je ne relève pas les nombreuses autres fantaisies de votre article, désolé, je manque de temps. Au plaisir.

    • Dans ce cas là, faites un commentaire plus développé car là vous avez perdu du temps, (malgré le fait que vous ne vouliez pas en perdre plus) pour pas grand chose car il n’y a pas vraiment d’argumentation.

  • Danielle Chartrand 17 / 08 / 2014 Répondre

    Comme vous le dites ci bien. Cessez de prendre pour de l’argent comptant tout ce que l’on vous raconte sur les produits laitiers et le laitage ! J’imagine que ça s’applique aussi a ce que vous racontez n’est-ce pas !

  • 2678 17 / 08 / 2014 Répondre

    Ma bague de fiançailles et, depuis deux ans, le parfum de Martin Margiela.

  • hermes torino 18 / 08 / 2014 Répondre

    Je me trouve plein de défauts. Cela étant, je ne suis ni menteur, ni voleur, ni concupiscent. Comment vis tu le fait d’avoir 60 ans cette année?

  • Carole Roussel 18 / 08 / 2014 Répondre

    Et quand on dit équilibre dans le tableau encore la fait vraiment savoir que l’excédent est jetté !!!!!

  • Luna Audrey 18 / 08 / 2014 Répondre

    J’en prends tous les jours, voire même plusieurs fois par jour… Je ne bois pas de café… Que vais-je prendre mnt ! 🙁

    • Dune78 19 / 08 / 2014 Répondre

      Du lait d’amande, de riz, de noisette, de noix de coco, du thé …. Ouah plein de choses possibles.

  • Florian 19 / 08 / 2014 Répondre

    Depuis mon plus jeune âge, je bois des litres de lait ! J’ai 44 ans, aucun problème de santé, je bois au minimum 1litre de lait par jour. Je n’y peux rien j’aime ça, et je mange aussi des yaourts et du fromage.
    Je mesure 1m79 et pèse 93 kg, je cours 3 fois/semaine 1h (environ 10 bornes), je fais encore mes 15 tractions en pronation sur une barre de traction. Bon, ok je fais du sport très régulièrement, c’est mon métier aussi qui veut ça. Je ne fume pas et je ne bois que très rarement.
    Bref; je suis en bonne santé et comparé à la majorité des personnes de mon âge, je tiens plutôt le haut du pavé.
    Mais je peux vous assurer que je continuerai de boire encore et encore du lait.
    Quand je lis que « le lait est un danger pour la santé », sérieusement, j’hallucine !!!!

    • Dans quelques années, le lien entre mauvaise santé notamment diabète, cancer … et consommation de lait sera établit. Je vous invite donc à re-poster un commentaire à ce moment là.

      • Florian 19 / 08 / 2014 Répondre

        Je veux bien vous en reparler dans 50 ans, mais j’ai peur que vous ne soyez plus là pour en discuter…

        • Oh ne vous inquiétez pas pour ça, les gens qui vivent le plus longtemps se trouvent dans les pays de l’est, et paradoxalement, ce sont eux qui ne consomment pas de produits laitiers ni trop de produits animaux … A méditer …

          • Florian 20 / 08 / 2014

            Là vous dites n’importe quoi !
            Les gens qui vivent le plus longtemps ne sont pas ceux qui vivent dans les pays de l’Est mais ce sont les habitants de l’île d’Ikaria – ou île d’Icare – qui ont une longévité exceptionnelle. Hormis cette particularité, si vous voulez les pays en tête de peloton, on peut citer le Japon, Singapour, Hong-Kong, l’Islande, l’Italie, la Suède, l’Australie, la Suisse, le Canada, l’Espagne, la France même, etc… Effectivement, que des pays de l’Est !
            Je pense que votre site désinforme sous prétexte de pseudos études « scientifiques » car dire que « le lait est un danger pour la santé » est totalement aberrant. On trouvera toujours des individus allergiques ou ne pouvant le supporter qui cautionneront vos dires. Mais sachez qu’à l’inverse, d’autres personnes ne supportent pas le lait végétal. Mais dans tous les cas, il s’agit d’une minorité.
            Si vous voulez vivre longtemps en bonne santé, la base est déjà une alimentation correcte et variée (que vous soyez carnivore, végétarien ou végétalien…) et surtout sans abus. Et évidemment en évitant les toutes les cochonneries.
            Et à côté de ça, en ne fumant pas, en ne buvant que très peu (d’alcool ou de sodas gazeux sucrés), en évitant d’être confronté à la pollution et en faisant du sport, vous améliorerez votre santé et votre espérance de vie. C’est aussi simple que cela, encore faut-il s’en donner les moyens.

          • Alimentation Santé 22 / 08 / 2014

            Vous feriez bien de lire le livre du Dr. Campbell … Il est vrai que lorsque nous sommes accroc à un produit, on lui trouve tout un tas de vertus …

            Trouvez-moi alors une seule étude, je dis bien une seule, qui prouve que le lait est bon pour la santé osseuse, et pour la santé en général. (mais attention une étude qui ne soit pas financée par les lobbies des produits laitiers). Sachez que, si vous vous informez correctement, l’INSERM a récemment établit le lien étroit entre le cancer de la prostate et consommation de produits laitiers. Il y a 12,000 ans, l’être humain ne consommait même pas une goutte de lait (excepté le lait de sa mère) et vous voulez nous faire croire que le lait est bon pour la santé ? Avez-vous déjà vu un veau boire du lait humain à l’âge adulte ?

            Alors que même l’être humain n’est pas conçu pour le digérer !? Vous saviez que 75 % de la population Mondiale ne digère pas le lactose du lait, tout simplement parce qu’ils ne produisent plus la lactase ? Pourquoi s’obstiner à nourrir son corps de produits qui ne sont pas physiologiquement faits pour lui ? Nous ne vous empêchons pas d’en consommer, nous vous informons juste qu’il serait préférable de ne pas prendre comme argent comptant tout ce que l’on vous raconte. Le chiffre d’affaires de l’agro-business laitier en France dépasse les 20 milliards d’euros, c’est pourquoi il est préférable de lui trouver tout un tas de vertus !

            La Suède, l’Australie, l’Allemagne, l’Irlande, le Royaume Unie, la Finlande, la Nouvelle-Zélande, la Norvège, a tiens, parlons en ! C’est dans ces pays que l’on consomme le plus de lait par personne et par an. Par conséquent niveau ostéoporose, ils devraient être à l’abri. Mais paradoxalement, ce sont dans ces pays que le nombre annuel de fractures du col du fémur est le plus élevé ! Les Américains, Australiens, Néo-Zélandais avalent trois fois plus de lait que les Japonais. L’incidence des fractures du col du fémur est dans ces pays deux fois et demis plus élevés qu’au Japon ! http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1579574 .

            Mais encore ! Aux Etats-Unis, l’ostéoporose ne touche pas toute la population de manière uniforme. Les Mexicains-Américains et les Afro-Américains, qui consomment moins de laitages que les « Blancs » ont deux fois moins de fractures du col du fémur http://aje.oxfordjournals.org/content/127/1/145.abstract

            De plus en plus d’études prouvent que le lait est nocif pour la santé. Quand vous dîtes que le site désinforme en se servant d’études pseudos scientifiques … Écoutez, vous pensez ce que vous voulez, mais les preuves sont là, et sachez que si elles sont « pseudos scientifiques » elles sont publiées au même titre que les autres.

            Petit retour sur l’histoire de l’Homme.

            On pense que l’on a toujours consommé des produits laitiers, j’entends souvent, « C’est n’importe quoi nous avons consommé des produits laitiers depuis la nuit des temps », c’est absolument faux.

            L’espèce humaine est présente sur cette terre depuis 7 millions d’années, d’autres diront 3 millions d’années. L’Homme consomme des produits laitiers depuis seulement 12.000 ans. Mais à la différence d’aujourd’hui, c’est que le lait était très peu consommé, et pas dans toutes les régions du monde. (L’église l’interdisait même c’est pour dire …)

            L’être humain, se croit l’être le plus intelligent de la création. Cependant, il ne faudrait pas oublié que nous partageons 98% de nos gènes avec les grands singes, qui eux ont un régime à 90% végétarien, frugivore, ils leur arrivent de temps à autre de manger quelques produits carnés. Jamais vous ne verrez un singe ou un autre animal boire du lait à l’âge adulte.

            Dire que le lait est mauvais pour la santé est complètement aberrant ?
            Ce que je trouve aberrant moi, c’est de se laisser prendre au piège par des gens qui n’ont qu’un intérêt, avoir un chiffre d’affaires plus important chaque année. Cependant, les gens l’ont bien compris, le lait est mauvais pour la santé, et les ventes de produits s’en ressentent, elles sont en constante baisse depuis quelques années. Je ne donne pas plus de 10 ans pour que les médecins soient catégoriques sur le sujet. En attendant il est bien évident que vous pouvez boire du lait, avant et même après, comme je vous le répète l’article ne vous empêche en rien de consommer votre lait et vos produits laitiers, il est juste là pour informer. Si vous voulez d’autres études « pseudos-scientifiques », je serai content de vous en donner.

            Au plaisir, Alimentation Santé.

    • Sylvain 20 / 08 / 2014 Répondre

      Vous avez bien répondu dans votre dernier commentaire à ce sujet! Il est possible que le lait soit à proscrire pour plusieurs personnes qui ont des allergies, intolérances au lactose, etc. Cependant, je ne crois pas que le lait soit un danger pour toute la population. Il faut y aller en fonction de ses propres réactions à ces aliments. Une chose est certaine, les dangers du lait n’ont jamais été démontrés scientifiquement par aucune étude sérieuse. Le fait que de nombreuses personnes aient des réactions alimentaires très indésirables avec le lait n’est pas une preuve en soi que les produits laitiers sont une source de danger pour toute la population.

      • Les dangers du lait ont été démontré par plusieurs études, il est évident que l’on ne va pas faire de grandes études de cohortes, tout simplement parce qu’il y a trop d’argent en jeu.

        • Hubert 18 / 02 / 2015 Répondre

          Nogier (Dr Raphaël, 1994, « Ce lait qui menace les femmes ») reproduit (p. 180) pour 10 Pays les chiffres OMS des incidences moyennes de fractures de la hanche (ostéoporose) en regard des consommations de laitages. Il existe une relation linéaire (une proportionnalité) incontestable entre les deux [avec un coefficient de corrélation de 0,65. Si je retire la Finlande (taux d’allaitement de 70 %) et les Pays-Bas (taux inconnu), le coefficient de corrélation monte à 0,95 (max =1)].
          De même, pour le cancer du sein (chiffres CIRC 1985) dans 30 pays (p. 141) en regard des consommations de laitages (FAO 1990 – CNIEL 1992), le coefficient de corrélation est de 0,78 (0,84 sans la Finlande, ce qui est logique car on sait que l’allaitement affaiblit le risque).
          Je suis content de ce que ces petits boulots, dont on se fiche éperdument autour de moi, aient pu venir en appui de vos positions courageuses.

  • Nathalie 19 / 08 / 2014 Répondre

    Merci pour cet article très intéressant. Mon fils qui est très gêné par son acnee, a stoppé tous les produits laitiers de vache. Le changement est sensible! Presque plus de boutons et meilleur confort. Vous remarquerez aussi que les yaourts au lait de brebis ( délicieux) et de chèvre, prennent de plus en plus de place dans les rayons.

    • Hubert 18 / 02 / 2015 Répondre

      @ Nat. Acné ? Seignalet (ennemi du lait et du blé cuit), sur 42, en guérissait 40 totalement et 2 à 90 %. Courage.

  • Régis Morneau 20 / 08 / 2014 Répondre

    Vous avez entièrement raison au sujet du lait,moi ça fait plusieurs années 35 ans environ que je n’en boit plus car à l’époque je ne trouvais pas normal d’en boire pour le calcium et autres bienfaits.Des substituts ça existe je me disais et c’était plus simple à consommer.Le lait c’est une question d’économie tout comme le pétrole,ça fais travailler énormément de gens dans tous les pays et c¸a rapporte énormément au gouvernement. C’est dommage à dire mais c’est la triste réalité.Merci pour cet article si intéressant.

  • Yoland 21 / 08 / 2014 Répondre

    Moi j’en bois 1 litre par jour avec des yogourts pis du fromage. Je suis très en forme. Si je pouvais avoir une vache et boire son lait à tous les matins ce serait tellement bon.

  • Sue 23 / 08 / 2014 Répondre

    Concernant, pour le danger de la consommation du lait.

    Les places que vous avez donner comme exemple de ceux qui prennent moins de Lait.
    Vous avez pas remarquer justement c’est eux qui on le plus de déformation physique.
    Qui sont les plus déformer. Comme en Inde , Indonésie, Philippines.

  • Je partage mon expérience avec beaucoup de bonheur. J’ai abandonné tous les produits laitiers d’animaux, les sucres raffinés, et les viandes rouges. Je suis le régime hypotoxique sans gluten de Jacqueline Lagacé et je mes sens pleine d’énergie, sans douleur et heureuse de continuer à vivre très longtemps tout en continuant à être utile pour notre société. Il y a plein d’alternatives bien meilleur au goût qu’il faut simplement se donner la peine de découvrir et d’apprivoiser. Une nouvelle recette par jour et dans un an, vous aurez toute une panoplie de menu digne des fins gourmets. Bonne santé à tous !

  • Pingback: ◙ Santé / Alimentation | Pearltrees

  • Christine 14 / 09 / 2014 Répondre

    Quoi boire à la place du lait… Est-ce que le lait d’amande serait meilleure. Il paraît que le lait de soya fait grossir… on fini par ne plus savoir quoi faire!

  • comancheros 15 / 09 / 2014 Répondre

    bonjour!
    je partage certains propos mais ahurie devant d’autres….plutot que d’accuser le lait ne devrait on pas accuser le mode de production!!!!
    Ne pas tout confondre!!!!…
    c’est la mort du monde paysan que vous voulez????..c’est vrai il n’y a pas assez de suicide dans ce domaine!!!
    Ne globalisons pas tout l’agriculture intensive et l’agriculture extensive….l’agro industrie et l’agro ecologie ou l’agriculture tout simplement..le paysan….Présent de puis tout temps pas forcément appelé paysan mais la présent et entre autres fonctions que de « polluer »….cela, certains on en oublie les autres!
    Ne rien bannir mais un juste milieu, un équilibre de Vie!!…
    Je suis d’accord pour dénoncer la pourriture de l’argent et de systèmes industriels à outrance et pharmaceutiques…les lobbies mais ne pas tomber dans l’excès inverse!!!
    Le raccorder à tout les maux me semblent un raccourci sachant tous les facteurs intervenants dans les pathologies!!!!!!…et défois non maîtrisables!
    l’espèce humaine a survécu avec tout et modéré!!!
    il ne faut pas d’extrémisme, combattre oui mais pas aux prix de toucher des innocents….
    Les paysans ne sont pas tous responsables de l’entrer dans l’Europe!!!!! et des systèmes mis en place, piège pour eux aussi!!!Ils ne se lèvent pas le matin en disant, tiens si j’allais embêter les gens!!! non ils vivent comme vous et nous!

  • Stéphane 17 / 09 / 2014 Répondre

    Le lobby des industriels du lait est très puissant. Des société comme DANONE sont derrière toute cette propagande. Ils nous font croire qu’il faut 3 produits laitiers par jour et même 5 pour les personnes de plus de 50 ans ! Du calcium il y en a suffisamment dans l’alimentation.
    Observez ce qu’il se passe dans la nature : aucun animal ne boit du lait à l’âge adulte. Les bébés animaux têtent leur mère mais pas un autre lait que leur mère. On a fait croire aux femmes qu’elles pouvait substituer leur lait maternel par du lait de vache. C’est un scandale !

  • Johnc34 29 / 09 / 2014 Répondre

    I appreciate you sharing this article.Thanks Again. Really Cool. aeeggdacekdf

    • Smoels 13 / 10 / 2014 Répondre

      No comment !
      Je retriendais de cet article la première phrase de l’avant-dernier paragraphe que je vais m’empresser d’appliquer à ce plaidoyer à charge … :
      « Arrêtez de prendre pour argent comptant tout ce que l’on peut vous dire sur le lait et les laitages »

      • « No comment » ? Humm il y a quand même un commentaire, et pas du tout constructif puisqu’il n’apporte pas de thèse contraire …

        • Smoels 14 / 10 / 2014 Répondre

          Commentaire non constructif, effectivement. Il ne s’agissait juste que de ma position sur cet article qui manque cruellement d’objectivité et donc le seul vrai conseil à suivre est justement de ne pas croire à tout ce que l’on peut lire sur le lait … Et toujours dans le même esprit, on peut s’apercevoir qu’il existe d’autre avis que le votre qui s’appuies aussi sur des publications scientifiques.
          http://sante-medecine.commentcamarche.net/contents/174-le-lait-rumeurs-et-contre-verites

  • Pingback: Le lait : un danger pour la santé ! » Que du bonheur

  • hassaine 13 / 10 / 2014 Répondre

    -entierement d’acord ;je vous remercie

  • k 13 / 10 / 2014 Répondre

    tout ça c est des conneries

    • La preuve que non car les arguments sont appuyés par des publications scientifiques, c’est ce qu’on vous raconte autour du lait qui est des conneries.

      • Nikos 15 / 10 / 2014 Répondre

        « Mais cela voudrait dire que l’Homme n’a pas consommé de laitages pendant 6 994 000 d’années! Comment a-t-il fait pour ne pas avoir d’ostéoporose? »

        Tout d’abord vous ne pouvez pas savoir s’il avait de l’ostéoporose ou pas!!! Et en plus ils mourraient à 25-30 ans à cause des maladies ou des animaux qui les mangeaient donc ils atteignaient pas l’âge limite pour developper de l’ostéoporose!!!
        Votre logique est colplétement DEBILE!!!

        • Excusez-moi, mais votre commentaire aussi, les os retrouvés sur les squelettes de nos ancêtres et dieu sait qu’on en a retrouvé pas mal, montrent qu’ils avaient une très bonne santé osseuse, ceci est un point. Ensuite ils ne mourraient pas à 25-30 ans, c’est l’espérance de vie qui était aussi basse pourquoi ? Tout simplement parce que les nourrissons mourraient très jeune, et je ne sais pas si vous êtes au courant mais si vous fait la moyenne avec que des 0 dedans, et bien elle va vite dégringoler. Ensuite, ils ne possédaient pas de vaccins contre les maladies infectieuses, donc mortalité due aux infections … Donc avant de publier des commentaires aussi dénués de sens, renseignez vous au préalable.

  • maindiaux 14 / 10 / 2014 Répondre

    on arrête le lait ? Ok mais aussi le fromage, les yaourts, etc.
    Et quid du lait de chèvre par exemple ?
    J’aimerais des éclaircissements et des précisions.
    Merci

    • Idem pour tous ces produits là, à consommer avec modération. Point positif pour le lait de chèvre qui contient beaucoup moins de facteurs de croissance.

  • Coutineau 16 / 10 / 2014 Répondre

    Tout à fait d’accord
    Je consomme de temps en temps du lait de brebis et de chèvre, c’est déjà trop!
    Je fais partie des personnes qui ont une maladie dite de système: une maladie auto immune, et je n’avale pas 15 comprimés/jour, mais une grande fatigue qui ne vous lâche pas, ça suffit!
    En tout cas, il est vrai qu’on ne voit pas les vaches souffrir d’ostéoporose, et elle ne boivent plus de lait !

    • Hubert 18 / 02 / 2015 Répondre

      @ Coutineau. Cher ami inconnu, je ne vous demande pas le nom de votre maladie auto-immune. Seignalet (Dr Jean †2005, « L’alimentation ou la 3e médecine », 6e éd.) en soignait 35 sortes avec des résultats extraordinaires par une méthode purement alimentaire (excluant d’ailleurs les laitages). Nous donnerez-vous des nouvelles ?
      Sympathie et encouragements.

  • Suchet 25 / 10 / 2014 Répondre

    Une étude à tête faite aux USA sur près de 1000 sportif, le meilleur produit de récupération après un effort est du lait et du muesli….

    • Pourrait-on avoir cette étude ?

      • MarieC 02 / 02 / 2015 Répondre

        Alimentation Santé, vous faites preuve d’une telle patience! Bravo à vous! Vraiment dommage que tous ces gens ne croient pas aux problèmes de santé reliés à la consommation des produits laitiers provenant des vaches. Vraiment dommage quand l’on sait tous les dommages qu’ils peuvent faire sans même que l’on s’en rende compte!

        En fait, on voit la différence seulement après avoir cessé de les consommer pendant un certain temps. Produits laitiers, gluten, viande, que des poisons pour l’organisme. Ces « aliments » acidifiants par excellence (pour ne nommer que ceux-là car c’est ceux dont on parle ici) détruisent à petit feu, presque sans laisser de traces visibles, identifiables, à moins d’être ouverts d’esprit et d’accepter que peut-être nos anciennes croyances et fausses vérités engoncées dans nos cerveaux par les producteurs concernés ne soient pas aussi véridiques que ce qui nous avait été dit.

        En tous les cas, pour moi c’est clair que ma santé s’est améliorée de 100% après l’arrêt de ces substances. Et en plus je ne me demande plus jamais ce que je vais manger maintenant! Le choix est presque infini lorsque l’on ne se contente plus de poulet, boeuf, veau, porc et poissons! La sélection de végétaux est tellement grande, pourquoi s’en priver?

  • Pierre Garnier 05 / 02 / 2015 Répondre

    Bonjour,

    Sans lait et sans gluten depuis 7 mois mes inflammations ont disparues alors que j’en avais depuis 25 ans (syndrome de Reiter).
    Voilà des faits. Je vais continuer des examens pour bien déterminer les causes des causes. Jusqu’à présent j’étais soigné que pour les conséquences (inflammation) et en allopathie. Le spécialiste du CHU de Grenoble que je vois m’a dit n’avoir découvert les méfaits des laitages que depuis 6 ans. Je suis certain que notre santé se gagne par notre style de vie, j »applique les 5 règles Nourriture, Stress, Plaisir, Exercices & Réseau familiale. Le Pr Joyeux dit que notre premier médecin est l’agriculteur alors choisissons celui qui en fait des très bons. Le miel local est à préférer au sucre de betterave raffiné industriel etc

    Je pense à la réintroduction de certains aliments car maintenant je sens très bien mon corps. Je vais réintroduire et écouter la réaction au fromage de chèvre (IGF1 de petit animal) et au beurre ghee.
    Le Pr Joyeux dit que les facteurs de croissances sont tués si l’on fait bouillir le lait plusieurs minutes.
    Une question : le beurre ghee ne devrait plus présenter de risque IGF-1 et de lactose alors quel est son risque ?
    Merci pour votre patience dans toutes vos réponses.
    Bien courtoisement

    • Non le beurre clarifie ne devrait plus représenter de danger 🙂

      • Hubert 18 / 02 / 2015 Répondre

        Petit bémol globalement approbateur : le beurre est en fait un danger, et pour une raison importante mais encore tue : il contient 62 % de lipides saturés (graisses) qui, à l’inverse des insaturés, sont cancérogènes, lipidémiants, athéromiants, etc, etc.

        Toujours la même cause, très générale, de méfaits : aliment inconnu de nos intestins avant l’invention de l’agriculture il y a
        10 000 ans en Mésopotamie (parvenue en Europe il y a 4 000 ans). D’après mes petits calculs, une mutation génétique favorable tous les 1000 ans seulement, ce qui est insuffisant pour adapter nos boyaux à cette révolution radicale [lait, blé, viandes d’élevage (sédentaires)]. Moralité, remplacer systématiquement le beurre par l’huile d’olive, surtout en cuisson (gâteaux compris).
        « Quand on a des intestins de chasseur-pêcheur-cueilleur d’il y a 2 millions d’années, faut pas chercher à péter plus haut qu’on n’a le derrière » (vos lecteurs me passeront-ils cette familiarité ? Elle vise les dupes des lobbyistes).

  • Pierre 07 / 02 / 2015 Répondre

    Je viens de faire le test. J’ai arrêté de manger du fromage en octobre-novembre. Résultat : mes douleurs lombaires ont totalement disparu !
    Durant la période de Noël, j’ai recommencé à manger beaucoup de fromages. Mes douleur ont réapparu.
    Je suis scientifique, donc j’ai recommencé l’opération plusieurs fois. Arrêt, reprise de consommation de fromage. A chaque fois le résultat est le même.
    Je ne suis pas masochiste, je pense que je vais arrêter les tests et supprimer le fromage de mon alimentation.
    Mais je ne suis pas intégriste. Si je prends un peu de fromage râpé une fois de temps en temps, ou un repas chez des amis avec du fromage, cela ne me fera pas de mal. C’est la consommation quotidienne qui est mauvaise car le fromage est peut-être l’aliment le plus acidifiant.
    Je précise : j’adore le fromage, j’en mange depuis 54 ans… Mais face à la douleur, la raison l’emporte.
    A 40 ans, chez certains, tout va bien encore. Mais c’est un âge limite. Plus tard, la santé est un bien précieux, car pourquoi vouloir allonger son espérance de vie si c’est pour vivre avec la douleur ?
    Merci pour cet article de qualité et pour les témoignages.

    • Hubert 18 / 02 / 2015 Répondre

      @ Pierre (7,2,2015), votre démarche expérimentale, très intéressante, devrait vous permettre de départager les fromages crus des cuits. Dans ceux-ci, la chaleur devrait avoir fichu un coup aux mucines bovines et aux enzymes bovines, un coup suffisant, j’espère, pour nous réouvrir la route de certains frometons affectionnés.
      Bien admirativement et avec gratitude.

  • Hubert 18 / 02 / 2015 Répondre

    Tellement d’accord avec toutes les interventions d’AT que j’entreprends de les renforcer sur les rares points où je le peux.
    Ici, j’évoque une nouvelle notion, « l’espérance de vie en bonne santé » qui est en train de frayer son chemin dans le esprits. Elle a d’ailleurs commencé à baisser (profitablement pour les pharmas) à cause des erreurs alimentaires dues aux modes et autres addictions provoquées sciemment par les agro-alimenteurs (et aussi de la pollution, mais ce n’est pas le sujet, ici).
    L’espérance de vie tout court donne le change en continuant à augmenter (sauf en Russie pour les hommes).
    En ce qui concerne les yaourts, NATURES, ils sont utiles, mais pendant deux jours seulement, pour réensemencer économiquement nos intestins après une raclée d’antibiotiques.

  • Bart 10 / 03 / 2015 Répondre

    Bonjour,

    Est-ce que la boisson au soja est aussi toxique alors?

    • Je ne peux me prononcer sur les boissons de soja car ils sont trop controversés pour le moment

  • Nadine Mennel 21 / 03 / 2015 Répondre

    Il y a bien longtemps Raymond Dextreit en parlait dans ses livres disant que le lait est pour le veau… et abordait tellement d’autres choses… cf : « La méthode Harmoniste ».

  • POELS 26 / 03 / 2015 Répondre

    Je suis acupuncteur et en médecine chinoise traditionnelle, le lait est pourvoyeur d’humidité qui va encombrer le foie , le foie gérant les tendons et les muscles ( en médecine chinoise). On va retrouver des pathologies rhumatismales, polyarthrite etc … De plus, l’humidité va également facilement provoquer des encombrements pulmonaires, bronchites, nez pris etc… Notamment chez les petits que l’on gave de laitages et les adultes aussi bien sûr. Tout cela est bien entendu aggravé ou atténué par le terrain de la personne.
    En fait, 70 % des maladies sont dus à notre alimentation. Ceci dit, les industriels ne sont pas des méchants et la population une innocente victime, à chacun d’être responsable de sa vie et de s’occuper de soi, en essayant de comprendre ce qui l’a amener au stade où elle en est, et ce qui lui permettra de découvrir qui elle est vraiment, car derrière toute pathologie, il y a toujours une composante émotionnelle, une composante psychologique et pour ceux qui veulent aller plus loin, une composante spirituelle.
    Pour en revenir au lait, les gens vont parfois continuer à boire du lait, car les scientifiques ou la TV disent qu’il faut (psychologique), ou cela va leur rappeler leur grand mère par exemple (émotionnel). Bref, il est toujours préférable de décrypter les symptômes de ce qui nous arrive plutôt que de partir en lutte, le but étant de se réapproprier notre territoire, c’est à dire notre corps et notre être.

    Voilà

  • Anon 28 / 03 / 2015 Répondre

    Bonjour je suis entierement dac avec l’article en revanche il serait bon de spécifier dans la titre lait animal parceque le lait vegétale n’est pas nocif : lait de coco, lait de chanvre etc.. bien au contraire !

  • obs 30 / 03 / 2015 Répondre

    Article intéressant mais la conclusion façon théorie du complot n’est pas très maline. Peut-être que l’on vous vend du lait parce qu’on en produit, tout connement, et non parce que Candia a passé un accord secret avec Avensis pour foutre du diabète à toute la planète… C’est grave cette propension à croire de suite que le grand Satan nous manipule à tout niveau. Et puis vous pourriez essayer d’écrire français dans le seule phrase que vous n’avez pas reprises d’autres articles. Aller, encore un effort.

  • Pingback: Comment moins manger - L'Alimentation Santé

  • Jerome 24 / 05 / 2015 Répondre

    merci pour cet article avec vos références !
    C’est bien réel et intéressant de creuser certaines situations paradoxales de notre époque avide de gain et en perte d’éthique !!!

  • Léa P 14 / 06 / 2015 Répondre

    Je suis jeune. J’ai 24 ans. Et je suis malade. Je me gache la vie à vouloir que mon alimentation soit parfaite.
    Je suis à l’affut du moindre article de santé.
    Et avec ce genre d’article, je me sens encore plus perdue. Perdue entre vouloir croire que le lait, les produis laitiers ne sont pas bons et pourtant, ne sachant plus quoi manger. Car j’ai aussi peur de manger du gluten, de la viande, des poissons, des sucres…
    Est-ce que manger ces produits est réellement dangereux ? Car à ce rythme… je vais mourir… de faim…
    J’ai peur.

    • Coucou Léa, alors comme tout, c’est la quantité qui est problématique. Le problème avec le lait c’est que la quantité conseillé est déjà problématique.

      Pour ce qui est de la viande, le poissons, favorise le bio, mais sinon tu ne risque rien à consommer ce genre d’aliments étant donné que l’être humain est conçu pour manger de la viande.

      Ensuite pour le gluten, tu possèdes plusieurs alternatives, par exemple le riz, le quinoa, les patates douces, tu peux même, si tu es dans l’envie absolue de pâte ou du style, consommer des pâtes d’épeautre (l’épeautre contient du gluten mais qui n’a pas été transformé par l’homme, il est naturellement présent dans le blé (petit épeautre)) et de plus il conserve un indice glycémique relativement bas comparé aux autres céréales.

      Pour le sucre, tu as le sucre de coco qui est une bonne alternative, ou bien évidemment le miel. Si tu dois te priver, il est bien entendu que le moins grave sera de reprendre ton alimentation. Ne te prive pas, renseigne toi en douceur avec des livres sur le thème je te conseille très fortement les livres des éditions Thierry Souccar qui sont les meilleurs. Remplace, si tu peux, un à un les aliments qui posent problème, en douceur toujours.

      • Léa P 26 / 06 / 2015 Répondre

        Merci de votre réponse.
        C’est difficile de manger pour moi qui suis aujourd’hui paniquée avec toutes ses informations.
        Lorsque vous dites que le problème est la quantité, je suis d’accord avec vous. Mais concrètement, que représente la quantité qui devient « trop » pour notre corps ?
        Est-ce que manger un yaourt par jour est déjà trop ?
        Quelle est la différence entre le lait de vache ou celui de chèvre? de brebis ?
        Que faut-t-il privilégié : lait ? yaourt ? fromage ?

        J’ai peur de donner des choses malsaines à mon corps. Quand je lis que la caséine ou le gluten sont des protéines difficiles à digérer, qui rendent la paroi de l’intestin perméable, qui sont des « colles » qui rendent accros… Je suis terrorisée…
        Et pourquoi je vois que les gens autour de moi en mangent… sont en bonnes santé, vivent vieux… Alors je suis complètement perdue…

        Je suis désolé de partager mon angoisse…

  • Karine 04 / 08 / 2015 Répondre

    Bonjour,
    Merci pour cet article!!!
    J’ai moi même été diagnostiquée ( intolérante au lactose) il y a 3 ans… je prend présentement du lait sans lactose. Je travaille dans une résidence de personne âgées et il y a beaucoup plus de cas d’intolérance au lactose qu’il y a 10 ans. J’ai l’impression que peu à peu, le corps humain ne peu plus accepter le lait en effet.
    Une question pour vous… mon conjoint ne peut vivre sans ses céréales le matin comme bien des gens,,, et je ne veux pas lui enlever ce plaisir surtout que c’est des céréales maison très santé que je lui fais moi-même. Serait-il mieux de les prendre avec du lait d’amandes ou autre chose au lieu du lait de vache…???
    J’aimerais vraiment diminuer notre consommation de lait à la maison.

    Merci beaucoup!

    Karine

    • Bonjour Karine, merci de votre commentaire 🙂

      Alors, effectivement votre mari, à l’âge adulte, malgré ce que voudrait nous faire croire les industriels, n’a plus besoin de lait. De ce fait, il est effectivement possible de consommer du lait d’amande, et bien évidemment meilleur.

      Bonne journée Karine à bientôt

      ASanté.

  • Pascal Fauville 11 / 08 / 2015 Répondre

    bonjour,
    approche très basique de l’historique du produit…et ensuite c’est une analyse très anti-lactique qui dirige vers d’autres industries alimentaires qui tournent et se noient dans l’argent….dommage de s’arrêter à cela et d’occulter toutes les analyses portant sur le lait cru et ses aspects positifs.
    N’oubliez jamais que toutes les intolérances actuelles relèvent des 15 dernières années car sous couvert d’analyses en tous genres, on aseptise et on pense que…mais si l’homme a évolué depuis des siècles en consommant de tout et si le lait était si mauvais, personne ne serait ici aujourd’hui.
    Belle journée

  • zen 14 / 08 / 2015 Répondre

    J’etais TOUJOURS balloné , fatigué , le medecin m’a prescrit des vitamines , tu repos ,
    RIEN n’y a fait .
    J’ai rencontré en vacance une personne qui avait le méme probléme sur ses conseils
    J’ai arreté les produits laitiers remplacé par un verre de soja a la vanille le matin
    supprimé le pain , sauf une tranche ou 2 de pain de seigle qui est pauvre en Gluten , en 3 mois de temps c’est une transformation totale .

  • didan 15 / 08 / 2015 Répondre

    D’où vient cette vaste campagne de dénigrement du lait?
    De nombreux communicants se sont mis à publier des arguments comme si un mot d’ordre avait été donné: par qui?
    A qui profite cette campagne? Au Soja? A telle officine?
    Je ne veux pas croire que cette communication arrive par hasard.

    • Jerome 23 / 08 / 2015 Répondre

      Cela fait des décennies que l’on nous ment sur les bienfaits impératifs du lait sur la santé humaine, alors que la nature a fait le lait de la vache essentiellement pour la croissance du veau !
      Cela était la puissance des lobbys et un créneau très lucratif de l’industrie laitière.
      Maintenant on se rends compte du contraire (certaines ostéoporose seraient même déclenchée par ce lait plein de calcium mais pas adapté à l’homme), ou du moins, qu’il faut agir avec plus de précautions vis-à-vis des produits d’origines animales.

  • daekvador2247 20 / 12 / 2015 Répondre

    merci
    Pour ce merveilleux article qui m’as tellement été utile mais j’ai une question:
    Je suis un enfant de 12 ans et l’article n’as parler que des adultes donc le lait est-il aussi dangereux pour nous ????

    • Bonjour, alors la dangerosité réside dans la quantité prise, seulement la quantité suggérée par les autorités sanitaires est déjà inquiétantes. Après le sevrage, comme nous sommes des mammifères, nous n’avons pas besoin de lait. Ce principe est vrai pour tout âge après le sevrage 🙂

      • Dubois 30 / 01 / 2016 Répondre

        Bonjour et merci pour ces choses dites , écrites . Un simple témoignage: comme je n’aimais ni les légumes ni la viande, enfin je n’aimais pas grand-chose et avait fort peu d’appétit , j’ai consommé , je me suis véritablement nourri ,pendant mon enfance et adolescence et plus tard encore de beaucoup de lait, de laitages et surtout de ces dérivés : le fromage ! J’ai 72 ans et depuis 15 ans environ, problèmes digestifs et de douloureuses souffrances lombaires, mais pas seulement : les pieds , les bras, les mains . J’ai bien réduit les quantités de fromage et j’achète de préférence, maintenant ,fromages « paysans » de brebis et de chèvre. Pourtant, il y a longtemps que j’ai appris, compris que le lait de vache est produit pour l’estomac des veaux et non celui des bébés d’Homme voir des Hommes, et j’avais commencé à diminuer cette consommation, mais pas assez ! Cependant, nous conduisons, parfois véritablement comme « des veaux » en suivant les appels nationaux qui ne sont pas désintéressés , tout le monde doit vivre ! style pub ! « suivez le boeuf ! » « consommer X laitages par jour ! « consommer X fruits et légumes « , l’Homme n’est ni un vrai carnivore ni un vrai végétalien ou végétalien ! » Il faut réfléchir, écouter son corps , et le mien m’a dit qu’il fallait absolument que j’arrête le lait sous toutes ses formes. Cordialement à tous et à Florian qui consomme beaucoup, un bon conseil : prudence !

  • darkvador227 20 / 12 / 2015 Répondre

    et pour les enfants ?
    cet article m’as ete utile sachant que je n’ai que 12 ans mais je me demande si les danger dés adultes sont les memes et que meme les enfants doivent arreter le lait

  • Pingback: On vous fait croire que le lait est bon ! Pourquoi ?

  • Pingback: Histoire du lait - L'Alimentation Santé

  • QDMA 12 / 07 / 2016 Répondre

    Bonjour,

    – “l’Homme n’a pas consommé de laitages pendant 6 994 000 d’années ! Comment a-t-il fait pour ne pas avoir d’ostéoporose ? »

    On ne peut pas comparer puisque l’ostéoporose apparait avec l’âge or l’Homme vivait BEAUCOUP moins longtemps pour avoir ce type de maladie chronique.

    Dans votre première étude sur le cancer de la prostate : je cite les résultats : « Total dairy food intake was marginally associated with overall PCa risk. In multivariable-adjusted analyses, men in the highest category of total dairy foods had a 12% (95% CI:27%,35%) higher risk to develop PCa than men in the lowest intakecategory (P-trend = 0.06 »

    –> La P-Value n’est pas significative, puisqu’elle n’est pas inférieure à 0.05 donc il est difficile de conclure que les produits laitiers totaux sont liés au cancer de la prostate. Il n’y a que le lait écrémé « skim low fat milk » qui ait une P-Value significative. Après les « multivariable-ajusted », je me demande si l’âge n’est pas juste le facteur qui donne la significativité à la P-Value. Après tout, le cancer de la prostate arrive aussi en vieillissant.

    D’ailleurs, l’étude cité et celle sur l’inflammation sont des cohortes. Les relations de cause à effets ne sont pas déductibles d’études observationnelles en épidémiologie…

    Sans être un défenseur du lait, je n’ai pas tout lu, mais je trouve l’article très vindicatif.

  • Gemeff 14 / 07 / 2016 Répondre

    Bonjour, je suis bien d’accord avec vous concernant les problèmes avec le lait et les yaourts, mais pas pour le fromage , qui ne contient pas de lactose et doit être consommé au petit déjeuner.Il combat le mauvais cholestérol.Voir les conseils du docteur Delabos père de la chrono nutrition.Comme la sœur de calon je pratique la chrono nutrition depuis 5 ans et je suis en pleine forme.Une consommation excessive de légumes donne de la cellulite.

  • Pingback: 4 bonnes raisons de devenir vegan – TheVeganTeen

  • Pingback: Canicule, que manger - L'Alimentation Santé

  • Pingback: Polyarthrite rhumatoïde et oméga-3 - L'Alimentation Santé

  • Garcia 19 / 09 / 2016 Répondre

    Bonjour, voici un lien très utile pour apporter votre soutien sur un sujet qui nous concerne tous! :

    https://www.change.org/p/droit-de-vivre-sans-poisons

    C’est une pétition sur change.org, aidez moi à la faire grandir, elle à besoin de vous!
    Pour un droit de vivre sans poisons dans notre alimentation, pour nous et nos animaux de compagnie!
    Un GRAND MERCI pour votre soutien et de diffuser très largement ce lien par mail, sur d’autre forums, autour de vous et sur vos réseaux sociaux.
    Pour que votre voix compte!
    PS: Cette pétition ne devrait pas exister tellement il est évident d’avoir le droit de vivre sans poisons mais d’autre l’ont décidé autrement!

  • Alexandre 21 / 04 / 2017 Répondre

    Bonjour, moi dans ma famille tout le monde consomme des produits laitiers à tout va, et franchement on se porte aussi bien que tout le monde.
    Je suis d’accords avec un post au dessus qui dit, qu’on est entouré de produit mauvais pour la santé, et quand j’en voit qui disent qu’il faut manger plus de produit à base de soja, j’en suis pas si sur, vue que tout le soja sur terre (ou quasi) est OGM (Après c’est un autre débat). Bref, moi-même j’ai lu un article d’un homme qui dit que tout ce que nous consommons nous consume, Même le fait d’être en vie est un danger, pour nous et pour les autres. Et ceux qui disent que les légumes c’est la solution. Mais quand nous aurons banni tout être animal dans nos assiettes, ont s’attaquera aux légumes ?
    Donc perso tout est solution mais es-ce les bon choix qu’on fait ?
    Après on est dans une passe du siècle assez merdique dans tout les domaines, il faut donc attendre que les société évoluent dans la bonne direction je l’espère. J’ai juste une chose à dire pour être juste en bonne santé, préoccupé vous d’abords de l’origine des produits, si vous avez le moyen d’aller dans les marchés ou au contact des agriculteurs, c’est le mieux je dirais, Car au moins vous serez pas submerger par les produits qu’ajoutent les agroalimentaires et les industries de transformation qui sont la vrai cause de ces maladies.

Laisser un commentaire