L’origine de la maladie de Crohn enfin découverte ?

L’origine de la maladie de Crohn enfin découverte ? 

L’origine de la maladie de Crohn enfin découverte ? La maladie de Crohn est une pathologie inflammatoire de l’intestin qui évolue par poussée/rémission. Elle se caractérise par une inflammation du tube intestinal, c’est-à-dire qu’elle peut affecter la bouche comme l’anus. Les personnes atteintes de cette pathologie souffrent de diarrhée, hémorragies intestinales, anémie, fatigue intense, douleurs abdominales exacerbées, dénutrition.

La médecine moderne considère cette pathologie comme incurable. Aucun traitement aujourd’hui (officiel) n’a été découvert. La médication actuelle vise à espacer les crises et les calmer afin que la rémission soit la plus longue possible. C’est une maladie encore mystérieuse, mais qui ne cesse d’interroger les chercheurs. En effet, considérée longtemps comme maladie rare, c’est aujourd’hui une maladie émergente. Chaque année, 5 nouveaux cas pour 100 000 habitants sont diagnostiqués.

Bien que des traitements naturels soient disponibles afin d’améliorer les conditions de vie des patients, la science continue d’avancer.




La science découvre l’origine de la maladie de Crohn 

C’est en effet le cas pour des scientifiques du Massachusetts General Hospital. Ils ont identifié une protéine qui pourrait avoir un rôle dans la pathogenèse de la maladie de Crohn. Ils l’ont appelé l’enzyme SP140. L’enzyme SP140 joue un rôle dans la régulation et la mise en place d’une flore intestinale adéquate. Il semblerait que cet enzyme ait muté provoquant une perturbation de l’expression de certains gènes.

D’après certains scientifiques, l’enzyme SP140 est chargé de réguler l’activité des macrophages et de ce fait maintenir l’équilibre de la flore intestinale.

Pour mettre en évidence ces découvertes, les chercheurs ont supprimé l’expression de l’enzyme chez des souris. Les résultats ont montré une inflammation plus intense chez ces mêmes souris.

L’origine de la maladie de Crohn

Les anti-TNF et l’enzyme

Les antiTNF sont un arsenal thérapeutique puissant qu’utilisent les médecins sur les patients afin de calmer l’inflammation. Les malades connaissent plus particulièrement ce médicament sous le nom de rémicade. Les chercheurs ont remarqué que les patients qui répondent le mieux aux Anti-TNF sont ceux qui ont les taux les plus faibles de l’enzyme SP140, ce qui pourrait aider à orienter les médecins dans la prescription du médicament.

En effet, 1 patient sur 2 ne répond pas au traitement anti-tnf. Cette biothérapie possède de nombreux bénéfices, mais aussi des effets secondaires qui seraient préférables de faire éviter aux malades.

Il faudra à la science plus de recherches pour déterminer la cause exacte de la maladie, mais cette piste semble solide.

Les alternatives naturelles

Il existe beaucoup d’alternatives naturelles à la maladie de Crohn. L’alimentation serait un pilier majeur pour éviter les rechutes et maintenir une rémission stable. Pour en savoir plus sur les bienfaits de l’alimentation sur la maladie de Crohn, je vous propose de lire cet article: Un patient « guérit » grâce à une alimentation paléo-cétogène

La glutamine semble avoir également une efficacité sur cette pathologie. Je vous conseille de lire cet article: Glutamine et perméabilité intestinale.

Enfin une liste des pistes de traitements naturels possible avec cet article: 4 étapes pour soigner une maladie inflammatoire

Références

  1. http://immunology.sciencemag.org/content/2/9/eaag3160