Maladie de Crohn : le cerveau est aussi affecté !

Maladie de Crohn et cerveau 

La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique intestinale (MICI) qui peut atteindre tout le tube digestif. Mais aussi et éventuellement la peau, les articulations et les yeux. De cause inconnue, cette maladie est caractérisée par une inflammation le plus souvent retrouvée au niveau de l’iléon et du côlon, qui serait d’origine multifactorielle, faisant intervenir entre autres une composante génétique et le microbiome.

 



Maladie de Crohn : le cerveau est aussi affecté ! 

Un chercheur de l’université de Victoria a mené une étude avec 49 patients atteints de la maladie de Crohn. Pour comparer, ils ont également étudié 31 personnes, qui eux ne souffraient d’aucune pathologie ! Pendant l’étude, les personnes saines et les personnes atteintes de la maladie de Crohn devaient se concentrer sur des tâches de réflexion, mémorisation. Les résultats ont démontré plusieurs choses :

  • Les personnes atteintes de la Maladie de Crohn avaient des temps de réponse plus longs aux tests cognitifs. 

Ils ont également remarqué que plus les symptômes de la maladie étaient graves, plus le temps des réponses aux tests cognitifs étaient longs.  Un point important : les temps de réponse étaient même plus lents que ceux évalués chez des personnes dépassant la limite d’alcoolémies !

Déficit cognitif chez les personnes atteintes de Crohn ? 

Les résultats nous laissent alors indiquer que les personnes atteintes de la maladie de Crohn présentent un déficit cognitif léger. Grâce à ces données, on peut mieux comprendre les plaintes qu’on les malades concernant leurs difficultés de concentration, leurs troubles et pertes de mémoire !

Toujours, concernant une pathologie cérébrale : les personnes atteintes de la maladie de Crohn souffrent généralement plus facilement de dépression et de troubles du sommeil. On remarque en général que plus les symptômes très exacerbés, plus les patients souffrent de troubles extra-intestinaux.

Plusieurs études scientifiques ont trouvé un lien direct entre l’inflammation et la dépression. En effet, ceci coïnciderait bien avec la maladie de Crohn qui est une maladie inflammatoire. On peut tester les niveaux d’inflammation dans le sang grâce à une protéine appelée : Protéine-C-Réactive. Cette protéine est le témoin de l’inflammation. C’est-à-dire que plus l’inflammation est élevée dans le corps, plus le niveau de CRP est élevée.

Heureusement, il est possible de modifier l’inflammation du corps en modifiant son alimentation.

Voici un article très complet sur comment soigner une maladie inflammatoire 

Référence